Des questions importantes au menu du Conseil des ministres de l’UEMOA

37
Une session ordinaire du Conseil des ministres de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s'est ouverte, ce matin, dans la capitale sénégalaise, à Dakar, au Siège de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO). La rencontre est présidée par le ministre de l'Économie, des Finances et du Plan du Sénégal, Amadou Bâ, président du Conseil des ministres. Elle se déroule en présence du Gouverneur de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné. Pour cette rencontre ordinaire, le Conseil des ministres sera invité à examiner un ordre du jour très riche. Plusieurs questions importantes figurent au menu des discussions. Le président du Conseil des ministres en a évoqué quelques-unes lors de son allocution d'ouverture. "Au titre de la BCEAO, nous examinerons le rapport sur la situation économique et Monétaire de l'UEMOA, au 31 décembre 2017. Comme d'habitude, ce document servira de base à nos discussions sur l'analyse de l'état des lieux et des perspectives économiques et financières de l'Union, en vue de décider des mesures appropriées pour conforter durablement la croissance dans la Zone", a indiqué Amadou Bâ, ministre sénégalais de l'Économie, des Finances et du Plan. Le Conseil des ministres procédera également à l'approbation des comptes de la BCEAO pour l'exercice 2017. Pour ce qui concerne la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), le Conseil des ministres de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) aura à se prononcer, entres autres, "sur le rapport annuel 2017 et sur les comptes annuels de la BOAD pour l'exercice clos, le 31 décembre 2017". Au titre des activités de la Commission de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africaine, le Conseil des ministres va étudier quatre dossiers qui lui sont soumis pour décision. Auparavant, les ministres de la zone auront à se pencher sur "les deux points soumis par la Cour des comptes, initialement inscrits, mais non examinées en décembre 2017." Enfin, le Conseil des ministres aura à procéder à la désignation de son Président pour la période allant du 1er avril au 31 mars 2020. Le mandat de deux ans du ministre sénégalais de l'Économie, des Finances et du Plan arrive à son terme à la fin du mois mars 2018. MC Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here