KIDAL : Le premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a réaffirme l’unité et l’indivisibilité du Mali et le retour des services sociaux de base

27
Kidal, seconde étape de sa visite dans les régions du Nord, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et sa délégation y sont arrivés ce vendredi, 23 mars. Le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maiga et sa délégation sont arrivés ce vendredi 23 mars 2018, à Kidal où il a été accueilli par le chef de l’exécutif régional, le Gouverneur Sidi Mohamed Ichrach et plusieurs autres personnalités locales. Le chef du Gouvernement a commencé l’étape de Kidal par la visite de courtoisie à l’Aménokal de Kidal, avant d’animer la conférence des cadres élargie aux organisations de la société civile et aux communautés de base constituées des jeunes et des femmes. Au siège de l’autorité intérimaire où s’est tenue la conférence des cadres, cinq interventions ont marqué la rencontre. Tour à tour, le président de l’autorité intérimaire de Kidal, le président de la société civile, le représentant de la CMA, le représentant des jeunes et celui des femmes ont pris la parole pour exprimer, chacun en ce qui le concerne, les préoccupations des populations de Kidal qui se résument globalement à l’accès aux services sociaux de base (santé, éducation, infrastructures) ; au développement socio-économique ; à la promotion et à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. Le représentant de la CMA a particulièrement plaidé auprès du Premier ministre les préoccupations des jeunes relatives à la formation professionnelle et à leur réinsertion socio professionnelle et économique. Les préoccupations des éleveurs, des opérateurs économiques et des commerçants détaillés ont été également plaidées auprès du Chef du Gouvernement. En réponse, Soumeylou Boubèye Maïga s’est réjoui d’abord de la qualité de l’accueil qui lui a été réservée avant de préciser que sa visite dans la capitale des Ifoghas s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’unité nationale, de l’indivisibilité du pays, de la cohésion sociale et du vivre ensemble entre toutes les filles et tous les fils du Mali. Comme cela a été magnifié dans l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Et le Premier ministre de renchérir que l’Etat malien est déterminé et engagé dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix. Concernant les préoccupations soulevées par les différentes couches socio professionnelles, le Premier ministre leur a réservé des réponses pratiques. Pour les jeunes, dès avril, les jeunes de Kidal auront leur plan de formation professionnelle, dont les sessions se tiendront sur place, ici à Kidal. Les commerçants détaillants, quant à eux, seront pris en compte immédiatement dans le programme d’appui aux commerçants détaillants. Concernant les éleveurs, il leur sera acheminé dans les meilleurs délais l’aliment bétail et des doses de vaccin qui sont immédiatement disponibles. Enfin, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a rassuré les entrepreneurs locaux que priorité leur sera réservée dans l’attribution des marchés et chantiers qui se seront exécutés à Kidal. La conférence des cadres élargie à la société civile a fait le plein de la salle et s’est déroulée dans une ambiance emprunte de convivialité et de fraternité. Le premier ministre est accompagné par huit membres du gouvernement. Notamment Pr Tiémoko Sangaré, ministre des mines et du pétrole ; Mohamed Ag Earlaf, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation ; Mme Traoré Seynabou Diop, ministre des infrastructures et de l’équipement ; Housseini Amion Guindo, ministre de l’Education nationale; Amadou Koïta, ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, porte-parole du gouvernement; Maouloud Ben Kattra, ministre de l’emploi et de la formation professionnelle; Mme Nina Walet Intalou, ministre de l’Artisanat et du tourisme ; et Mme Kané Rokiatou Maguiraga, ministre de l’élevage et de la pêche. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here