Le Biprem Fasoko en tournée à Kita, Baraouéli et Dialakoroba pour préparer la visite de son partenaire canadien : la Fondation internationale H2O au Mali du 23 au 31 mars 2018

25
En conformité à sa vison humanitaire et statutaire, le Biprem Fassoko, Bloc d’Intervention Populaire et Pacifique pour la Réunification entière du Mali a initié un grand projet d’installation de 52 fontaines d’eau dans les 49 cercles du Mali et à Bamako la Capitale. Des organismes publics et privés du Canada ont été contactés par le Biprem Faso pour le financement de cet ambitieux projet pouvant contribuer considérablement à la résolution de la grande crise d’eau potable que connaissent les populations maliennes. Une délégation de notre partenaire canadien, la Fondation internationale H2O séjournera dans ce contexte au Mali du 23 au 31 mars 2018. Dans le cadre de la préparation de l’arrivée de cette ONG internationale H2O au Mali, des délégations du Biprem Faso sont parties revisiter les communautés villageoises de Kita, Baraouéli et Dialakoroba. Etape de kita (Kayes, la 1ere région) : Le lundi 19 février 2018, une délégation de 4 membres du Biprem Fasoko, Haoussa Konaté, Gaoussou Sidibé, Mamadou Coulibaly, présidée par Lacine Diawara, à bord d’une « Toyota 4X4 double cabine », a quitté Bamako dans la matinée et est arrivée à Kita vers 11h30 au « Birgo Blon » ou « Vestibule Birgo ». Ce lieu est une coquette salle de réunion située dans le quartier Ségoubougouni près de l’hôtel « Chat rouge » de la ville de Kita. Cette délégation a été chaleureusement accueillie, par des personnalités socioreligieuses et sportives de Kita composées de, Salifou Kamissoko dit Toumou, fils du chef de village de Moussabougou (représentant son père décédé), Abdoulaye Djaiptilé, président du District du Football de Kita qui était assisté par son vice-président, Mamadou Pathé Sidibé, son président de la Communication, Modibo Kourouma et le président du Football amateur, Ben Cissé. Cette délégation de Kita était dirigée par le Doyen Abdramane Sangaré portant sa double casquette de Président d’honneur du District Football et de Président de l’AMUPI( Association Malienne pour l’Unité et le Progrès de l’Islam) de Kita. Au doyen Sangaré, le Biprem a remis le document d’une page intitulé : « BIPREM, Présentation de l’Association et de son projet, Forages pour 52 Fontaines d’eau au Mali. Eau potable pour santé durable au Mali » Après avoir fait remettre une copie de ce document à chacun de ses collaborateurs, le Doyen Abdramane Sangaré a remercié la délégation du Biprem d’être venue à Kita dans le cadre de son projet humanitaire. Il a vivement félicité les initiateurs et promoteurs de ce grand projet consistant à doter de fontaines d’eau potable tous les 49 cercles du Mali. Pour son cercle de Kita, se trouvant dans un grand besoin d’eau potable, il a souligné et salué la présence dans la délégation du Biprem d’un kitois, Gaoussou Sidibé qui a déjà réalisé plusieurs projets socio-environnementaux dans son cercle natal bien qu’il soit résident de Bamako. Le Doyen a précisé qu’ils feront, à toutes les autorités locales de Kita, un compte rendu détaillé de cette importante rencontre avec la délégation du Biprem fasoko porteuse de cette bonne nouvelle. Quant aux messieurs Djaiptilé, Cissé, Kourouma et autres participants, ils ont étayé les propos tenus par le Doyen avant d’aller montrer à la délégation du Biprem le village de Moussabougou qui est leur site choisi, au nom du cercle de Kita, pour la future installation de Fontaine d’eau potable. Au cours de cette visite de site, les participants ont vu des jeunes filles et garçons transportant des bidons d’eau dans des charrettes que tirent des ânes sur de longs kilomètres pour ravitailler le village. Au terme de cette visite de terrain, les participants sont revenus au « Birgo Blon » ou « Vestibule Birgo » pour conclure la rencontre et déguster ensemble le grand et délicieux repas(sauce à la viande de mouton sur du fonio) avant le retour de la délégation du Biprem Fasoko à Bamako. ETAPE de Barouéli ( dans Ségou, la 4eme région) De gauche à droite : Diandié Konandji, Lacine Diawara, Haoussa Konaté et Mamadou Tall. A moins de 48 heures de sa visite à Kita, le Biprem Fasoko continua ses tournées régionales dans une voiture « Mercedes 190 », se dirigeant matinalement, le mercredi 21 février 2018, vers le cercle de Baraouéli en passant par Fana. Cette fois-ci, diminuée par les empêchements de Mamadou Coulibaly et de Gaoussou Sidiki, la délégation du Biprem était composée de Haoussa Konaté et de Lacine Diawara. Ces deux représentants de cette association apolitique et sans but lucratif, sont arrivés vers 09h45 dans la cour de la Mairie de Baraouéli. Ils ont été bien accueillis par Mamadou Tall, Conseiller du chef de village de Baraouéli étant membre du Haut Conseil Islamique du Mali et de l’AMUPI et monsieur Diandié Konandji, 2eme adjoint du Maire du cercle de Barouéli. C’est dans le bureau administratif de celui-ci que les quatre représentants du Cercle et du Biprem ont tenu leur réunion d’information et de préparation de la visite d’une semaine au Mali de la Fondation internationale H2O qui est une ONG canadienne partenaire du Biprem. Après avoir compris le contenu de ce document « BIPREM, Présentation de l’Association et de son projet, Forages pour 52 Fontaines d’eau au Mali. Eau potable pour santé durable au Mali » et des explications complémentaires, les deux représentants socio-administratifs de Baraouéli, messieurs Tall et Baradji ont chacun apprécié à sa juste valeur, l’importance d’un projet donateur d’eau potable à leur cercle qui en a fort besoin. Ils se sont engagés à expliquer aux autres responsables locaux du Cercle la grande utilité de ce projet producteur d’eau potable pour tous. C’est Djigani Bamanan qui est la localité retenue par les autorités de Baraouéli comme site d’installation de la future fontaine d’eau du Cercle. ETAPE de Dialakoroba ( dans Koulikoro, la 2eme région ) Photo de groupe Biprem et autorités de Dialakoroba Le jeudi 08 mars 2018, journée mondiale consacrée à la promotion de la femme, a été la date choisie par la délégation du Biprem composée de 6 membres pour se rendre à Dialakoroba dans le cadre de son projet promoteur d’eau potable au Mali. Vers 10h00 du matin, ces représentants du Biprem, Mamadou Coulibaly, Cheick Kounta, Gaoussou Sidibé, Bassidi Samaké, Lacine Diawara et Haoussa Konaté ont été bien accueillis dans la Mairie de Cercle par Djandjan, Secrétaire général de la Mairie, mme Samaké Safiatou Traoré, conseillère du maire et Adama Samaké, président de l’Apecam de Dialakoroba. Après des échanges fructueux d’une vingtaine de minutes avec ces responsables de la Mairie, les représentants du Biprem se sont dirigés vers le village de Freintoumou, site choisi par les autorités locales. La délégation du Biprem a été agréablement surprise par la mobilisation de plus d’une centaine de femmes et une trentaine d’hommes et d’enfants qui leur ont souhaité la bienvenue, sous les grands manguiers de ce village situé à près de 07 kilomètres de Dialakoroba. Après des salutations coutumières dans une atmosphère de grande cordialité, de fructueux échanges sur le projet de Fontaines d’eau potable ont été tenus entre les représentants du Biprem et ce beau monde de Freintoumou plein d’enthousiasme. Par Lacine Diawara, président du Biprem Fasoko.

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here