Mérite national: l’empereur devient commandeur

22
Par décret N° 2018-0266 du 12 mars 2018, le président de la République, chef de l’État, Grand maitre des ordres nationaux, a décidé d’élever au rang de commandeur de l’ordre national du Mali, M. Abdel Kader Konaté, ministre du Commerce et de la concurrence. Cette distinction est le couronnement d’un parcours professionnel et politique fait d’exemplarité au service de la nation. Toutes les Nations ont, à un moment donné de leur histoire, ressenti la nécessité de mettre en exergue certaines valeurs communes. Toutes ont chanté, magnifié, distingué les mérites des hommes et des femmes, quels que soient leurs domaines d’activités, qui ont fait honneur à leur pays. Cette tradition multiséculaire, qui met à l’honneur le mérite et non plus la naissance, fait partie de la culture du Mali. En témoigne le CIWARA ou le Gnèleni distinctions hautement significatives en milieu rural surtout Bamanan. La Grande chancellerie des Ordres nationaux du Mali, sous l’autorité du Président de la république, Grand maître des Ordres nationaux, participe depuis l’indépendance à la perpétuation de cette culture du mérite par la remise de distinctions honorifiques, marquant ainsi la reconnaissance de la Nation à des hommes et à des femmes parfois anonymes, qui ont mis leurs compétences, leurs savoirs et leur savoir-faire au service de l’essor du Mali. Parmi ces dignes fils du pays figure l’actuel ministre du Commerce : Abdel Kader Konaté dit Ampé. L’homme vient d’être nommé à la dignité et au grade de commandeur de l’ordre national du Mali par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Si les Finances constituent désormais un département à part entière, Abdel Kader Konaté dit Ampé, précédemment ministre de l’Industrie et du Commerce, fut son chef. Cadre dynamique et dévoué au service de la patrie, celui qu’on appelle Empereur, a franchi tous les échelons (de chef de bureau à Directeur régional) de son service d’origine : la douane malienne. Ce diplômé en Administration des services financiers et en Management financier et techniques boursières de l’école nationale des Régies Financières de Ouagadougou et de l’Institut des Hautes Études Economiques et Sociales de Bruxelles, est aussi un homme de terrain doublé d’un Politique aimable et respectable. Militant de première heure du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice, ADEMA-PASJ, dont il est aujourd’hui le Premier vice-président, M. Abdel Kader Konaté a servi loyalement son pays depuis 2012 au niveau le plus élevé comme ministre de l’Industrie et du Commerce (2012), ministre des Finances (2013) et puis ministre du Commerce. Il est le seul membre du gouvernement à avoir gardé son portefeuille ministériel de manière continue depuis la transition jusqu’à maintenant sous le régime du président IBK aux affaires. Technocrate compétent et politique conciliant, il a été de tous les enjeux et de tous les combats menés depuis septembre 2013. Pour preuve, durant la crise multidimensionnelle que notre pays a connue, le ministre Konaté a su trouver les voies et moyens pour contourner ces difficultés et continuer à acheminer au Mali les marchandises assurant ainsi l’approvisionnement correct de notre pays en denrées de première nécessité avec à la clé la maitrise des prix qui sont les plus bas de la sous-région. Ministre porte-parole du gouvernement en 2017, il a eu la lourde charge de conduire avec succès la médiation entre les deux tendances opposées de la Femafoot qui a abouti à la mise en place d’un Comité de normalisation, évitant ainsi une suspension lourde de conséquences à notre pays. Pour tout ce qui précède, cette haute distinction de Commandeur pour l’Empereur est plus que méritée. Par Mohamed D. DIAWARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here