Modification de la loi électorale: La CMP prêt à accompagner le Gouvernement

17
Pour mieux jouer leur participation aux échanges électoraux, notamment dans les propositions de la loi n°2016-48 du 17 octobre 2016 portant loi électorale, la Convention des partis politiques de la Majorité Présidentielle (CMP) a organisé, le dimanche 18 mars 2018, une journée d’atelier d’échanges et d’appropriation à l’honneur du système démocratique. L’atelier présidé par Dr. Bocar Tréta, président de la CMP, a enregistré la présence plusieurs membres de ladite convention. L’objectif général de cette journée était de créer un cadre d’échanges et d’analyse entre les cadres et les élus des partis membres de la CMP aussi de faire des propositions de modification de l’atelier du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation en vue d’une relecture consensuelle de la loi électorale. Pour cela, la question électorale, affirme le président de la CMP, Dr. Bocar Tréta constitue un élément essentiel du système démocratique. C’est pourquoi, la CMP, compte tenu de ce qui précède et suite au compte rendu de ses représentants à l’atelier de validation, a décidé d’organiser un atelier d’échanges et d’appropriation des propositions de modification de la loi électorale recommandées par l’atelier. Au cours de l’ouverture des travaux, le président de la CMP a tenu à rappeler les objectifs spécifiques de cet atelier qui sont : comprendre le sens des modifications proposées et évaluer leurs impacts sur notre pratique électoral; se prononcer sur la pertinence des propositions de modification et de leur faisabilité dans le cadre d’un chronogramme maitrisé; élaborer un projet de chronogramme électoral détaillé conformément à la loi électorale en vigueur; et formuler à l’intention du gouvernement des propositions d’amélioration des modifications de la n°2016-18 du 17 octobre 2016 portant loi électorale, avant leur validation et leur soumission au vote de l’Assemblée Nationale. Dr. Bocar Tréta a également précisé que l’évaluation des propositions, la pertinence des propositions de modification et un correctif d’amélioration des propositions de modification sont les résultats attendus par cet atelier. Les conclusions des travaux attendues, seront collectées par deux rapporteurs et remises aux plus hautes autorités pour validation par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD). N.D. KEITA Source: Le Fondement

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here