Tournée du PM : A Koro, Soumeylou Boubèye Maïga promet de désarmer tous les milices.

26
Les deux communautés Peul et Dogon se sont engagées hier à Koro à mettre fin à leurs conflits et d’œuvrer pour le retour de la quiétude au sein de leurs communautés respectives. Cette déclaration a été faite hier lors de la 5ème étape de la tournée gouvernementale conduite par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Après Tessalit, Kidal, Gao, Tombouctou, la délégation gouvernementale est arrivée hier matin dans la région de Mopti. Plusieurs localités de cette région sont récemment le théâtre d’affrontements communautaires notamment entre Peulhs et Dogons. Le chef du gouvernement a rencontré les représentants des deux communautés hier après midi à Koro. Après, deux heures de discussions, le Premier ministre a pris l’engagement de « désarmer de gré ou de force les milices qui détiennent des armes de guerre ». Pour Soumeylou Boubèye Maïga, « le gouvernement ne va pas sous-traiter sa sécurité ». Les responsables des deux grandes associations Peuls et Dogons à savoir Tabitaal Pulaku et Djina Dogon ont pris l’engament de travailler pour que les affrontements communautaires cessent. Pour arriver à ce compromis, la mission d'appui à la réconciliation nationale et l'équipe Régionale de Mopti ont sillonné pendant 5 jours les communes du cercle de Koro, Bondo, Djoungani, Dinangourou et Djankabou pour prêcher la paix et la cohésion entre les communautés. « Il faut mettre fin à la barbarie entre Peulhs et Dogons », estiment les responsables de la principale association des Dogons au Mali. Selon eux, il faut se donner la main pour vaincre ces tensions entre communautés. Hamadoune Togo président de l’association Djina Dogon. Pour la communauté Peul, « c’est ensemble que le Mali peut obtenir la paix ». Selon ces responsables, « il faut éviter à tout prix de rentrer dans une spirale de violences ». Aziz Diallo, président de l’association Tabitall Pulaku. « Bientôt un pôle judiciaire antiterroriste à Mopti ». C'est le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga, qui l'a annoncé hier à Koro. D'après lui, cette nouvelle mesure judiciaire va permettre au gouvernement d’accélérer les enquêtes sur les crimes commis dans cette région suite aux différents affrontements. Audio Player 00:00 Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here