Rentrée politique de la section UDD en CV: Hisser le parti au rang des premiers forces

22
Après le renouvellement de son bureau, la section de la Commune V de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) a effectué, samedi dernier, sa rentrée politique au Palais de Culture Amadou Hampathé BA. La cérémonie d’ouverture présidée par le 1er vice-président de l’UDD, Bréhima SILMANA, a été une occasion pour les militants, responsables et sympathisants du parti de la «Colombe blanche» de magnifier l’engagement patriotique pour le Mali de son président, Tiéman Hubert COULIBALY, non moins ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, La mobilisation était au rendez-vous de cet événement qui sonne comme le baptême de feu pour le nouveau bureau de la section V de l’UDD, dirigé par Issouf YAGO. Un test réussi pour ce nouveau bureau qui ambitionne désormais de hisser le parti au rang des premières forces politiques de la localité. Surtout quand on sait que la commune V est à la fois la commune de résidence du président Honoraire du parti, Moussa Balla COULIBALY (fondateur de l’UDD) et du président du parti lui-même, Tiéman Hubert COULIBALY, non moins secrétaire aux conflits de ladite section. Aussi, cette rentrée politique s’effectue au lendemain du départ de l’ex-secrétaire général de ladite section UDD, Oumar DIALLO, ainsi que d’autres responsables et militants vers le parti ADP-Maliba, en septembre 2017. C’est pourquoi, la cérémonie du samedi dernier avait un cachet particulier pour les militants du parti de la «Colombe blanche». Cette rencontre, selon ses organisateurs, est le signe de la nouvelle dynamique engagée à partir de la prise en main des choses par la jeune génération motivée avec pour ambition de rétablir la force du parti dans la commune de résidence des 2 figures importantes du parti, à savoir : le président honoraire Moussa Balla COULIBALY et son fils Tiéman Hubert, président actuel du parti. Ce qui veut dire que la tâche sera rude et le défi énorme pour le nouveau secrétaire général, Issouf YAGO, qui a appelé les uns et les autres à la cohésion, au don de soi, et au sacrifice pour faire renaitre l’UDD de ces cendres en Commune V. A l’entame de son intervention, le 1er vice-président de l’UDD, Bréhima SILMANA, a tenu à rendre un vibrant hommage aux fondateurs du parti. Cette rentrée politique donne, selon lui, un souffre nouveau à la dynamisation du parti dans le District de Bamako et dénote de sa vitalité en Commune V. Pour lui, il s’agit aussi de partir de mieux s’organiser pour aborder sereinement les prochaines échéances électorales. Car l’UDD, selon son 1er vice-président, ambitionne de ratisser large. M. SILMANA a rappelé que les élections communales de novembre 2016 ont démontré que l’UDD se porte très bien sur l’échiquier politique national. D’ailleurs, a-t-il fait constater, il s’en est suivi des vagues d’adhésion que les dirigeants du parti ont enregistré avec satisfaction au niveau des différentes structures de base. De l’avis de M. SILMANA, beaucoup ont adhéré aujourd’hui à l’UDD en raison du parcours politique exemplaire et l’engagement du président du parti pour le Mali. «Ils adhèrent au parti UDD parce qu’ils reconnaissent à l’homme des valeurs qui incarnent le comportement d’un dirigeant responsable, qui aime son pays et qui se bat pour l’intérêt du peuple malien», a-t-il justifié. Abordant l’actualité nationale, le 1er vice-président de l’UDD, Brehima SILMANA, a fait savoir que la sécurité est l’une des préoccupations majeures pour les responsables et militants de son parti. C’est pourquoi, il a invité le peuple malien à s’unir comme un seul homme pour faire face à l’ennemi commun qui est le terrorisme. Pour ce faire, l’UDD apporte son soutien total au gouvernement pour la sécurisation des personnes et de leurs biens. Au-delà, il a lancé un appel pressant aux hommes politiques, acteurs de la société civile, aux associations de faire taire leurs égos pour penser à l’intérêt général, celui qui nous unit, à savoir : le Mali. Avant de terminer, il a exhorté les militants de l’UDD à redoubler d’efforts au sein de leurs structures respectives afin d’atteindre les objectifs assignés par la direction du parti, à savoir : occuper une place de choix dans le microcosme politique malien. Rappelons qu’aux sortir des communales du 30 novembre 2016, le parti UDD a engrangé 385 conseillers. Aujourd’hui avec les ralliements successifs en son sein, le parti UDD, membre de la Majorité présidentielle, compte deux députés à l’Assemblée nationale et plus de 500 élus communaux. Par Abdoulaye OUATTARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here