Elections : Accord parfait sur la carte d’électeur

24
Dans une interview accordée à un média étranger, le chef du gouvernement a annoncé la confection de nouvelles cartes d’électeurs différentes de la carte Nina pour la présidentielle du 29 juillet. Cette annonce est perçue par les acteurs politiques comme une avancée en matière électorale. Décriée à maintes reprises par l’opposition, la carte Nina sera finalement remplacée par de nouvelles cartes d’électeurs pour la présidentielle à venir. C’est du moins ce qu’a annoncé le Premier ministre mardi 21 mars. Cette décision du gouvernement qui intervient à quelques mois de l’élection présidentielle est saluée par les acteurs politiques. “Je pense que c’est une bonne initiative venant du gouvernement. Nous nous pensions qu’avec les cartes d’électeurs, il y aura des élections justes, transparentes et crédibles. Ça permettra aux électeurs d’être identifiés”, a expliqué Bougouri Mamadou Diarra, membre du bureau politique UM-RDA. Le conseiller à la communication de l’opposition, Nouhoum Togo, a affirmé également que c’est une bonne chose. “Nous ne voyons pas beaucoup d’inconvénients, au contraire nous pensons que c’est une très bonne chose. Les gens sont paniqués inutilement pour rien”, a-t-il ajouté. L’inquiétude de l’opposition se trouvait au niveau de la disparition des 900 000 cartes Nina, depuis 2013. Nous pensons qu’il y a beaucoup de dispositions, parce que nos techniciens ont travaillé sur la loi. Comme on arrive plus à situer la responsabilité des 900 000 cartes qui ont été utilisées frauduleusement, nous avons demandé qu’on puisse créer les conditions pour qu’on puisse avoir confiance. Il y a eu proposition des cartes d’électeurs biométrique qui sera disponible dans les prochains jours”, a poursuivi Nouhoum Togo. Bien qu’appréciant la démarche du gouvernement, les acteurs politiques restent cependant optimistes quant à la réalisation de ce vaste chantier. “C’est possible, déjà le gouvernement a donné un chronogramme, il est en train de fournir des efforts pour faire respecter ce chronogramme. Je pense qu’en l’état actuel des choses, nous sommes convaincus que le travail sera bien accompli avant le jour J. Je suis sûr que ces élections vont se tenir en bonne date”, a affirmé Bougouri Mamadou Diarra. Zié Mamadou Koné Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here