Sur les vignettes “deux roues” : Le receveur-percepteur du district s’explique

52
“Nous sommes au mois de mars, le premier trimestre de l’année bien attendu c’est la vente des vignettes. Le premier trimestre c’est généralement la période où les contribuables s’acquittent de leurs impôts et taxes. Maintenant pour notre cas, c’est la vignette. Donc nous avons commencé la vente depuis le 16 février avec un peu de retard par rapport aux années précédentes”. Parlant de la procédure quand les gens viennent, ils viennent avec les pièces de motos soit la facture d’achat de la moto ou une vignette des exercices passés, l’année dernière par exemple. “Au vu de ces documents bien sûr plus le tarif de la vignette qui fait 6000 F pour certaines motos, 12 000 F pour d’autres, 3000 F pour les plus petites et 1500 F pour les vélos. Comme ça avec le document en plus du tarif de la vignette, nous la leur livrons”. Depuis l’année dernière la vignette est informatisée. “De toutes les façons nous avons dix guichets ici qui fonctionnent. Malgré l’affluence aujourd’hui puisque les gens viennent en très grand nombre, sérieusement parlant, nous vendons 4000 vignettes, souvent même on peut aller jusqu’à 5000 par jour”. Sidy Coulibaly Stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here