Coopération décentralisée : La Commune II rejoint le réseau EDDN

39
La Commune II du district de Bamako est désormais membre à part entière du Réseau EDDN, une coopération entre le Conseil départemental de l’Essonne (France) et les cercles de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel dénommé. La signature de la charte du Réseau par la Commune II a eu lieu le jeudi dernier sous la haute présidence de Mamadou Satiqui Diakité, président du Haut conseil des collectivités dans les locaux de l’institution. C’était en présence d’Aurélie Gros, vice-présidente au Conseil départemental de l’Essonne. Dans le cadre de jumelage entre les collectivités du Mali et celles de la France, en mars 2017 un protocole de coopération a été signé entre le Conseil départemental de l’Essonne et les cercles de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel (Réseau EDDN). Après une année, ce réseau vient d’élargir à d’autres collectivités du Mali. Il s’agit de la Commune II de Bamako. Pour matérialiser cette adhésion, une forte délégation du Conseil départemental de l’Essonne a fait le déplacement à Bamako pour être le témoin oculaire de la signature de la charte du Réseau par la Commune II. Le Réseau EDDN vise à favoriser une action sur les territoires pour un développement local durable et solidaire. Il renforce et pérennise le réseau de coopération, améliore l’articulation des actions des différents niveaux de collectivités en vue d’une stratégie concertée de développement territorial. Il entend également développer de manière concertée des services de proximité en milieu rural, renforcer les liens avec la société civile, mobiliser et soutenir des expertises locales en Essonne et au Mali en faveur d’un développement durable et solidaire. Pour le président du HCC, l’ouverture du Réseau au plus grand nombre des collectivités du Mali est un signe positif. Selon lui, il favorise la mutualisation des expériences et formalise bien un cadre d’intégration Nord-Sud et de fédération des potentialités et des énergies nécessaires pour assurer le bien-être des populations vivant en son sein. A en croire Mamadou Satiqui Diakité, cette cérémonie est la preuve de la vivacité du Réseau et surtout de la bonne santé de la coopération décentralisée comme l’illustre son élargissement à la Commune II de Bamako, en partenariat avec la ville de Corbeille Essonne. Il a réaffirmé le soutien de son institution au Réseau. Y. Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here