Partenariat ANPE-PROVEQTUS : Pour un pré-recrutement de 150 jeunes sans emploi

74
La première édition du programme d’accompagnement au pré-recrutement des demandeurs d’emploi a coûté à l’Agence nationale pour l’emploi, la bagatelle de 23 800 000 FCFA Le programme d’accompagnement au pré-recrutement des demandeurs d’emploi a été lancé le mardi dernier à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. Le lancement a mobilisé autour du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, le Directeur général (DG) de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, le représentant du directeur du groupe Proveqtus, le président de l’Association malienne de gestion des ressources humaines (AMAGRH), les bénéficiaires de ce premier programme, les hommes des médias etc. Aux dires du DG de l’ANPE, ce partenariat avec le groupe Proveqtus vise à mettre en place un contrat pluriannuel reconductible pour la mise en œuvre de plusieurs éditions par an, pour les demandeurs d’emplois dans le district de Bamako. L’édition se fera avec 70% des entreprises industrielles et le secteur tertiaire, qui développe des activités dans le domaine de l’artisanat et le commerce. Parlant de la phase de sélection des candidats retenus, Ibrahim Ag Nock dira qu’elle est intervenue, après la signature d’une convention entre les parties contractantes. Ce qui a abouti au lancement d’un appel à candidature de professionnalisation de pré-recrutement en entreprise d’entrainement dans 11 domaines professionnels de spécialisation. Ensuite, une commission de sélection des dossiers a été également mise en place. Chose qui a permis de retenir 7 filières correspondantes aux profils des demandeurs d’emploi recherchés. Il s’agit : du secrétariat de direction, de l’informatique, de l’électromécanique, du commerce marketing, la logistique, les ressources humaines, la banque etc. Après avoir salué ce partenariat : ANPE-Proveqtus, le ministre dira que ce concept permet à chaque participant, par le biais de l’entrainement dans un poste de travail, de mettre à jour ses connaissances et d’acquérir une expérience professionnelle. Il a souligné que : « l’entreprise d’entrainement est à la fois une mesure de formation, d’employabilité et d’entrepreneuriat, qui utilise une entreprise simulée pour favoriser les apprentissages pratiques par la méthode du (learning by doing) ». Considérant qu’il répond à un besoin crucial au Mali, pour la majorité des chercheurs de travail, Maouloud Ben Kattra dira qu’il permettra de favoriser l’employabilité optimale chez les futures ressources humaines maliennes. C’est pourquoi, il pense qu’il faudrait les aider à développer les compétences en employabilité qui leur font défaut, ainsi que les aptitudes entrepreneuriales par les outils appropriés d’insertion en emploi, tout en développant l’entrepreneuriat chez les jeunes. Cette première édition du programme d’accompagnement au pré-recrutement des demandeurs d’emploi a coûté à l’Agence nationale pour l’emploi, la bagatelle de 23 800 000FCFA Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here