Présidentielle 2018: « Soumaïla Cissé a les atouts nécessaires et indispensables pour restaurer l’espoir », selon les cades de l’URD

44
L’élection présidentielle est prévue pour le 29 juillet 2018. A quatre mois du scrutin, les partis politiques sont au four et au moulin pour remporter cette bataille électorale. Pour preuve, le mercredi 28 mars 2018, l’Union pour la République et la démocratie (URD), le principal parti de l’opposition a organisé un atelier de formation à l’endroit de ses cadres sur la communication politique et le management électoral au Mémorial Modibo KEITA de Bamako. L’objectif de cet atelier de deux jours est de renforcer la capacité des membres du parti. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par Mme Coulibaly Kadidiatou Samaké, Présidente de la Commission électorale nationale de l'URD, 3ème vice-présidente du BEN (bureau exécutif national) de l'URD, en présence de nombreuses autres personnalités. Au cours de la cérémonie d’ouverture, les responsables du parti vert et blanc ont précisé que l’URD et son candidat naturel, Soumaïla Cissé, ont tous les atouts nécessaires et indispensables pour restaurer l'espoir du peuple malien. Dans son discours d’ouverture, la 3ème vice-présidente du parti, Mme Coulibaly Kadidiatou Samaké, a fait savoir que le renforcement des capacités des ressources humaines constitue le fondement du projet de société de l'URD, car, dit-elle, l'homme est au début et à la fin de tout programme et projet de développement. Aussi, poursuit-elle, la Commission électorale nationale, en a-t-elle fait la priorité de sa stratégie pour les élections à venir. « La formation qui nous réunit aujourd'hui est, en fait, la première d'une série envisagée sur le même thème et sur d'autres thèmes dont la maitrise est indispensable pour mener et réussir une campagne électorale. L'URD sur lequel un grand nombre de maliens comptent pour leur redonner des raisons d'espérer dans un pays au bord du précipice, doit avoir les ressources humaines capables de comprendre les populations et de surmonter les défis auxquels elles sont confrontées », a déclaré Mme Coulibaly Kadidiatou Samaké. Selon elle, cette formation sur la communication politique et le management électoral qui est un échange entre des spécialistes de la chose politique, doit permettre aux participants d'être outillés pour comprendre les contours sinueux des campagnes politiques. « En effet, un parti politique est une société qui doit connaitre les besoins essentiels de ses clients, je veux dire les électeurs, et leur faire comprendre les avantages qu'ils peuvent tirer de ses produits, afin de les mobiliser raisonnablement. Notre parti et son candidat ont tous les atouts nécessaires et indispensables pour restaurer l'espoir. Il vous revient à vous les cadres, les porte-paroles, les directeurs de campagne de révéler les profondeurs de ces atouts au peuple malien et de lui faire partager les ambitions du parti et de son candidat, pour ce pays qui ne mérite pas le triste sort qu'on lui connait aujourd'hui », a-t-elle conclu. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here