Commune II : Les ordures deviennent de l’or dur

18
La maire de Commune II, les sociétés Energic et R20 ont signé mercredi, une convention pour la création d’une plateforme modulaire de traitement et de valorisation des déchets. 60 emplois directs et 500 emplois indirects seront créés. Avec ses plus 400 000 habitants, la Commune du district de Bamako produit plus 260 m3 d’ordure par jour, selon son maire, Cheick Abba Niaré. La gestion de ces ordures pour offrir cadre de vie agréable à la population, est l’une des priorités des autorités communales. D’où cette convention tripartite avec la société français Energic et l’ONG internationale R20 pour la création d’une base Energic à Bamako, dans la Commune II. Ce projet porte sur la mise en œuvre d’un centre de tri et valorisation de démonstration d’environ 50 000 tonnes de déchet par an. Cette base pilote a pour objectifs le traitement sanitaire des déchets, la gestion locale des ressources issues des gisements, le maintien des emplis de collecte de proximité sans charge pour la commune, la transformation des emplois précaires de récupération en emplois durables salariés, la création d’énergie et de matières premières secondaires et la sensibilisation et la formation des populations. Le selon le président de Energic, ces fonctions sont réalisées au travers de la mise en œuvre de la stratégie de valorisation des matières premières recyclables, la stabilisation des fractions organiques et production de compost ou bio charbon, la production de chaleur, électricité et combustibles liquides à base de plastique et gommes. Il a affirmé que le projet permettra de créer 60 emplois directs et 500 emplois indirects. “Les déchets constituent réellement de la nuisance pour la population, mais aussi les ordures deviennent de l’or dur. Avec nos partenaires, nous allons transformer les ordures en énergie alternative”, a souligné Cheick Abba Niaré, maire de la Commune. La réalisation de la base est estimé à plus trois millions d’euros. Elle sera fonctionnelle d’ici à la fin de l’année prochaine. M. D. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here