Journée porte ouverte sur l’emploi en commune VI: le MEPF à l’écoute des jeunes chômeurs

29
Le Centre Olympa Africa de la CVI du district de Bamako a abrité, vendredi dernier, les travaux de la journée porte ouverte sur l’emploi à l’intention des jeunes et des femmes de la commune VI. Dernière étape d’une série de rencontres initiées par le département en charge des questions d’emploi-jeunes à l’endroit des jeunes et des femmes de la capitale afin de mieux les informer sur les missions et les opportunités de création d’emplois qui existent au niveau du ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle. Organisée par le ministère de l’Emploi et de formation professionnelle (MEFP) en collaboration avec la mairie de ladite commune, cette rencontre qui a regroupé, autour de la délégation du ministre de l’Emploi conduite par le secrétaire général du MEPF, Sominé DOLO, le maire par intérim, Téninmakan KONE ; le président du collectif du contingent 2017 de l’APEJ, Abdoulaye BAH ; la représentante de la société civile, Mme Touré Korotimi SOFARA ; les notabilités coutumières et religieuses de la commune VI, etc. Après le mot du coordinateur des chefs de quartier de la commune VI, Seydou SANGARE, le représentant des jeunes, Abdoulaye BAH, a salué l’initiative du département qui, de son avis, permet à la jeunesse d’être mieux édifiée sur les opportunités d’emplois. À la suite de ces deux intervenants, la représentante de la CAFO, Mme Touré Korotimi SOFARA, a souligné que l’emploi des jeunes est une préoccupation quotidienne des femmes, toujours affectées par le sort de leurs enfants. De son côté, le maire par intérim, Téninmakan KONE, a souligné qu’il s’agissait un exerce vital. Selon lui, le dialogue est le meilleur moyen pour avancer concrètement en matière de création d’emploi pour les jeunes. C’est pourquoi il a invité les jeunes à saisir cette opportunité de la Journée porte ouverte du MEFP pour s’informer sur les initiatives du gouvernement en cours. « Les défis auxquels les jeunes sont confrontés ne tolèrent pas de pause dans l’action », a-t-il indiqué. De ses propos, il ressort que le chômage des jeunes est un obstacle au développement. C’est pourquoi, a-t-il, fait savoir, toute initiative œuvrant dans le sens de l’emploi des jeunes est salvatrice. C’est la raison pour laquelle, il a remercié le département pour cette opportunité qui s’offre à la jeunesse de sa commune. À l’ouverture des travaux, le secrétaire du MEPF, Sominé DOLO, a rappelé que l’organisation de ces journées portes ouvertes, vise à mieux informer et sensibiliser les jeunes et les femmes sur les opportunités de création d’emplois qui existent au niveau des Projets et programmes pilotés par son département en vue d’accompagner cette couche frappée de plein fouet par les effets du chômage et de la précarité. Il a affirmé que le cap de l’objectif des 200 000 emplois promis par le président de la république était dépassé. De ses propos, il ressort que les chiffres des emplois créés, depuis le début du quinquennat en 2013, s’élevaient à 234 000. Pour mieux édifier les participants à cette rencontre, il a invité les différents responsables des projets et programmes membres de sa délégation à présenter, chacun, les missions de leur structure ainsi que les opportunités existantes. Par Abdoulaye OUATTARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here