Rentrée politique de l’UDD en commune du district de Bamako : Youssouf Yago préside désormais aux commandes de la section V

31
L’Union pour la démocratie et le développement (Udd) a organisé, le samedi 24 mars, dans la salle des 200 places du Palais de la Culture Amadou Hampathé Ba, sa rentrée politique en commune V du district de Bamako. Les travaux étaient supervisés par son vice-président, Ibrahim Sory Silimana, en présence du tout nouveau président de la section V, Youssouf Yago, et de plusieurs militants venus des différentes sous-sections de la commune. Pour le vice-président de l’Udd, cette rentrée politique donnera un nouveau souffle à la dynamique du parti dans le district de Bamako. Selon lui, elle dénote également de la vitalité du parti en commune V. Il s’agit aussi de permettre au parti d’être prêt en vue d’aborder sereinement les futures échéances électorales. À le croire, les élections communales de novembre de 2016 ont démontré que le parti Udd se porte très bien sur l’échiquier politique national car des vagues d’adhésion ont suivi ces joutes, conformément à l’état de santé du parti. « Depuis, nous ne cessions d’enregistrer avec la plus grande satisfaction, au jour le jour, partout dans nos bases, des adhésions remarquables tant par le nombre que par la qualité. Ces nouveaux militants n’ont pas seulement adhéré à l’Udd, mais ils ont contribué au renforcement de la majorité présidentielle », a-t-il précisé. D’après lui, deux raisons justifient ces adhésions. D’abord, ces désormais militants du parti de la colombe ont adhéré au parti parce qu’ils voient, en l’Udd, un parti responsable qui respecte les militants et les autres partis politiques. Ensuite, dit-il, beaucoup d’entre eux ont adhéré à l’Udd grâce au parcours politique et à l’engagement du président du parti. « Ils ont adhéré parce qu’ils reconnaissent à l’homme des valeurs qui incarnent l’attitude d’un dirigeant responsable, d’un dirigeant qui aime son pays et qui se bat pour l’intérêt du peuple malien », a-t-il martelé. À ses dires, la sécurité est l’une des préoccupations majeures de l’Udd car, sans paix, il n’y a pas de développement. Rien de solide ne peut se construire sans elle. « Nous demandons au peuple malien de s’unir comme un seul homme pour faire face à l’ennemi commun, le terrorisme. L’Udd apporte tout son soutien au gouvernement pour la sécurisation des personnes et de leurs biens. Nous demandons aux hommes politiques et à la société civile de taire leur égo pour penser à l’intérêt général de la nation malienne. L’enthousiasme, la dynamique et la mobilisation des militants à la base attestent à suffisance que le parti Udd demeure encore vivace dans le cœur de la grande majorité des Maliens. Le parti se consolide et poursuit son encrage dans le pays, à travers des hommes et femmes résolument engagés et mobilisés pour soutenir les actions du président du parti », a-t-il indiqué. Relever le défi de la réconciliation en commune V Il a saisi l’occasion pour inviter le tout nouveau président de la section V de l’Udd à travailler pour relever le défi de la réconciliation. Et de rappeler l’objectif de cette assise. Selon lui, cette rentrée politique de la commune V du district de Bamako vise à préparer l’organisation du congrès et les prochaines élections générales. Et de réaffirmer l’accompagnement du parti au président IBK jusqu’à la fin de mandat. « Cette rentrée permet de redynamiser le parti en commune V en vue de faire élire au moins un député lors des prochaines législatives », a-t-il laissé entendre. À sa suite, le président de la Commission d’organisation, Demba Moussa Diallo, dira que la nouvelle section mise en place est le fruit d’un consensus car elle est l’émanation de toutes les sensibilités et de tous les courants. « Nous voudrions bâtir une nouvelle section forte et inclusive afin de faire de la section V, une section pilote. Bien évidemment, nous ne perdons pas de vue qu’elle ne fera pas l’unanimité car aucune œuvre humaine n’est parfaite. Nous ne répondrons pas à nos détracteurs, ce qui nous importe c’est de travailler pour avancer et relever le défi », a poursuivi le président de la Commission d’organisation. Pour sa part, le désormais président de la section V, Youssouf Yago, s’est engagé à relever les différents défis auxquels le parti est confronté en commune V du district de Bamako. Aussi, il s’est dit prêt à engager des discussions avec les militants qui avaient cessé de participer à toutes les activités du parti à la suite des différentes difficultés qu’a connues le parti en commune V. « Nous allons tout entreprendre pour que l’Udd retrouve son lustre d’antan. Pour cela, nous demandons l’accompagnement de tous les militants », a-t-il conclu. Boubacar PAÏTAO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here