Section visa de la police de l’aéroport : L’Inspecteur Mohamed Ali Ould Yéhia, un policier non corruptible

17
lI est très rare de voir un Agent de la police comme l’Inspecteur de classe exceptionnelle, Mohamed Ali Ould Yéhia. Il est le chef de la Section visa de la police au niveau de l’Aéroport international Modibo Kéïta. Ce jeune policier est réputé être un homme intègre, correcte. Sa force n’est autre qu’il applique seulement les textes. C’est pourquoi, il n’hésite jamais à refouler des passagers qui arrivent à Bamako sans visa. Ils sont systématiquement reconduits à la frontière, comme le stipulent les textes. Depuis son arrivée, il a mis de l’ordre au niveau de ce service très stratégique de l’Aéroport. Récemment, l’Inspecteur Mohamed Ali Ould Yéhia a conduit un Syrien du nom de Abou Zaner Ahmad Saeed jusqu’à la frontière. Grâce à sa détermination et son dévouement, il a été distingué en 2017 Meilleur policier. Une distinction décernée par la Plateforme aéroportuaire par les Compagnies aériennes. En tout cas, l’Inspecteur Mohamed Ali Ould Yéhia est aujourd’hui cité dans le milieu de la police comme un exemple à suivre. Et l’Etat lui doit reconnaissance, notamment en lui octroyant une distinction honorifique. A.B. HAÏDARA Aéroport Modibo Kéïta : Un Agent suspendu pour absence de son poste de service omme disait l’autre, le ridicule ne tue plus au Mali. Un agent de l’Aéroport international Modibo Kéïta vient d’être suspendu pour cause d’absence de son poste de service. On ne sait pas quelle mouche l’a piqué. Il était tout simplement absent au moment où un avion de la Compagnie Air Ivoire s’apprêtait à atterrir aux environs de 14 heures. Ce qui a créé la panique. Choqué par cette attitude, le nouveau directeur général, le Colonel d’aviation Youssouf Diarra, lui a adressé une demande d’explication. Selon nos informations, l’Agent en question a été finalement mis à pied. Notons que le Colonel Youssouf Diarra veut désormais mettre de l’ordre dans ce service. Lui-même est pilote de formation. C’est d’ailleurs lui qui gérait les vols de l’avion présidentiel, notamment du décollage à l’atterrissage à Bamako. Il est donc en terrain connu. C’est à la surprise générale qu’il a remplacé le directeur par intérim, Ali Tamboura. A.B. HAÏDARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here