Assemblée Générale du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM): Les responsables font le bilan de l’année 2017

6
Le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) a tenu le samedi dernier dans ses locaux, une assemblée générale ordinaire, sous la présidence de son président, M. Mamadou Sinsy Coulibaly. L’ordre du jour portait sur la présentation du bilan de l’année 2017. En effet, il s’agissait de faire le bilan des activités menées durant l’année écoulée en indiquant les ressources financières mobilisées et l’utilisation qui en a été faite. Selon le président du patronat du Mali, l’année 2017 a enregistré de grands évènements dont la rentrée économique qui constituera désormais un autre cadre de concertation privilégié avec les pouvoirs publics. Plusieurs grands chantiers ont été également ouverts et vont contribuer à apporter une amélioration à l’exercice de l’activité économique. « Il s’agira pour nous d’œuvrer à consolider ces acquis et à poursuivre les initiatives entamées. Pour ce faire, une nouvelle organisation des activités du secrétariat général, issue des conclusions de l’audit du CNPM, sera actée et mise en place dans les semaines à venir », a annoncé M. Coulibaly. Pour qui, l’objectif est de faire du Secrétariat Général du CNPM un outil moderne, caractérisé par son efficacité et son professionnalisme. Mais pour lui, avoir les moyens de ses ambitions suppose de disposer de ressources financières suffisantes pour faire face aux activités prévues. « Ces ressources, si nous voulons préserver l’indépendance financière du CNPM, nécessitent des efforts supplémentaires des membres dans le paiement régulier des cotisations. Nous voulons une organisation moderne et en phase avec les réalités actuelles. Nous devons avoir le courage de faire notre introspection et accepter de nous réformer », a-t-il laissé entendre. Avant d’ajouter qu’avant la fin de l’année 2018, ils convoqueront une Assemblée Générale extraordinaire en vue de procéder à une relecture des textes afin de les adapter au contexte actuel. Il n’a pas manqué de parler des prochaines élections. Selon lui, le Conseil National du Patronat du Mali fort du rôle prépondérant qui est le sien entend bien profiter de cette opportunité pour obtenir des engagements concrets de la part des candidats sur les principaux problèmes du secteur privé. Par ailleurs, il a rappelé avec insistance, la nécessité et l’obligation pour chaque Groupement de tenir régulièrement ses instances statuaires et de procéder au renouvellement des mandats des élus, chaque fois que ceux-ci arrivent à terme. Adama DAO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here