Présidentielle 2018 : L’UM-RDA plaide pour un second mandat d’IBK

20
Parti membre de la majorité présidentielle, l’UM- RDA Faso Jigi, à travers une conférence de presse animée le week-end dernier, a réclamé la candidature d’Ibrahim Boubacar Keïta à l’élection présidentielle de juillet prochain, pour un second mandat. « IBK a les moyens de changer ce pays. C’est pourquoi l’UM-RDA Faso Jigi demande à IBK d’être candidat à sa propre succession pour poursuivre ses actions ». Cette déclaration a été faite par Ibrahim Boubacar Bah, président de l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA). A la faveur d’un point presse, les héritiers du père de l’indépendance, Modibo Keïta, ont dévoilé leur intention de soutenir une éventuelle candidature d’Ibrahim Boubacar Keïta à l’élection présidentielle de juillet prochain pour briguer un second mandat. « L’UM-RDA Faso Jigi est l’un des premiers partis politiques qui a soutenu la candidature d’Ibrahim Boubacar KEITA, aujourd’hui président de la République. Dans cette aventure, comme depuis 2012, nous voulons être la principale force de campagne pour IBK et lui assurer une réélection fracassante », a déclaré Ibrahim Boubacar Bah. Membre de la Convention de la Majorité Présidentielle, (CMP), l’UM-RDA soutient l’action gouvernementale et reste fidèle au président IBK, malgré les nombreuses défections au sein de cette coalition. Selon M. Bah, des avancées notoires ont étés enregistrées sur divers plans durant le premier quinquennat du président IBK. « Le Mali est sorti de la récession de 2012 pour parvenir à un taux de croissance de 5,8 % en 2016 avec un taux de progression démographique de 3,4 %. Mieux, les finances publiques tiennent la route. En dépit de la situation sécuritaire qui rend pratiquement inactif tout un pan de régions au point de vue fiscal, les recettes de l’État ont régulièrement progressé avec un taux moyen annuel de l’ordre de 18 % », a-t-il soutenu. Avant d’ajouter que : « les solutions pour une sortie de crise durable, ne sont pas au-dessus de nos capacités, bien que les fondamentaux de la République aient été mis à rude épreuve. Nous puisons notre énergie dans l’espérance, nous défendons nos convictions dans la tolérance avec cohérence. Nous sommes convaincus que rien de grand ne se réalise sans persévérance, nous décidons de persévérer dans le développement du Mali avec le président IBK », a-t-il conclu. Solo Minta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here