14ème conseil de l’Ordre des architectes du Mali : Cheick Saadbou Moussa Kanté prend les commandes

22
L’ordre des Architectes du Mali a tenu le 30 avril 2018, au Musée national du Mali, son deuxième assemblée générale ordinaire élective, pour élire son 14ème conseil. Il a été couplé à la fête anniversaire du 29 anniversaire de l’Ordre. Les travaux ont vu la présence à leur côté, des Ministres de l’Habitat, de l’Urbanisme, Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa, des Infrastructures et de l’Equipement, Mme Traoré Seynabou Diop, le représentant de celui de la culture, Yamoussa Fané. Au terme de l’élection, l’Ordre conduite par le conseiller Juridique Fatoma Théra, a élu les 7 membres qui composent le bureau. Il a comme président, Cheick Saadbou Moussa Kanté. La durée de mandat est de quatre ans, renouvelable pour les membres une seule fois. Il a été élu, sur les 104 votants, grâce aux 76 voix obtenues contre 27 voix pour Mme Touré Haichata Diallo et 6 pour Drissa Nicol Koné. Dans sa première adresse à ses collègues architectes, le nouveau président, a dit : « ému d’être élu, d’avoir eu la confiance des collègues pour prendre les commandes du bureau de l’ordre pour les quatre prochaines années. Nous mesurons la tâche qui nous attend. Mais je placerai ce mandat sous le signe de la cohésion car la mission de l’architecte est d’être au service du citoyen », a déclaré le nouveau président. Sans cohésion et entente, dit Checik Saadbou Moussa Kanté, nous ne pourrons faire face aux grands défis qui nous attendent. « Nous ferons face aux textes de l’Ordre des architectes qui sont en souffrance, les transposer conformément à ceux de l’UEMOA (Unions Economique et Monétaire Ouste Africaine) ; sensibiliser les architectes, leur dire que le pays a besoin d’eux », a ajouté le président Kanté. Un souci qu’avait évoqué la vice-présidente sortante du 13ème conseil, Mme Touré Aichata Diallo. « Il serait grand temps que le décret n°09174/P-RM du 27 avril 2009 relatif aux honoraires des architectes, des urbanistes, des ingénieurs conseils et des géomètres-experts soit la norme applicable. Car au stade ou nous sommes, nous avons un combat majeur à mener : ce combat se nomme : le respect des textes et leur application. Ceci doit être la priorité ». L’ordre doit garantir à la société le respect de « l’intégrité public de l’architecte » : contrôler et réguler la profession, représenter et promouvoir la profession auprès des pouvoirs publics et des décideurs privés afin qu’ils veillent au respect de « l’intérêt public de l’architecture ». Les ministres se sont réjouit du bon déroulement, avant de souhaiter joyeux anniversaires à l’ordre. « L’Etat compte sur vous pour susciter des projets à lui car il en a besoin. Nous pensons que vous pouvez aider l’Etat par rapport aux projets importants pour son développement », a indiqué Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa. Et Mme Traoré Seynabou Diop de dire : « vous pouvez compter sur les autres ordres, car vous êtes une chaine pour réussir le développement du Mali ». « L’ordre des architectes est un partenaire privilégié de mon département depuis des années. Car son appui n’a jamais fait défaut à nos côtés dans le domaine culturel », selon le représentant du Ministre de la culture, Yamoussa Fané. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here