Ecole fondamentale de Kalabancoura ! : L’ONG Al Farouk offre un forage d’eau de 6500000 FCFA

25
L’Ecole fondamentale de Kalabancoro, comprenant plus de 100 salles de classe et des milliers d’enfants, était sans adduction d’eau pour faciliter l’accès à l’eau aux élèves, enseignants... Cette situation est désormais un triste souvenir derrière les écoliers, enseignants, directeurs et parents d’élèves. En effet, le vendredi 30 avril 2018, a eu lieu l’inauguration du forage de ladite école initié par l’Amicale des anciens élèves de l’école fondamentale de Kalabancoro (AEFK) et réalisé par l’ONG Alfarouk. Notabilités traditionnelles, religieuses, autorités communales, scolaires avec à sa tête la directrice du Centre d’Animation Pédagogique (CAP), le personnel de l’ONG Al Farouk son directeur Ibrahim Konta, les enseignants, élèves, etc., ont tenu à être témoin de l’ouverture du joyau. Ce projet réalisé entièrement par l’Ong Al Farouk, a rappelé le président de l’Amical des anciens de élève de l’AEFK, Abdoul Kadri Sanogo, a coûté 6500000 FCFA. « La réalisation de ce forage en ce moment crucial de pénurie d’eau, a-t-il dit, constitue sans nul doute un ouf de soulagement pour tous ceux qui fréquente l’école, mais aussi les habitants du quartier. «Si l’eau est la vie, l’ONG Al Farouk vient de sauver beaucoup de vies. Qu’elle en soit remercié et que le tout puissant par sa grâce donne longue vie à l’ONG et à notre collaboration», a déclaré le président. Selon lui, l’AEFK ne compte pas s’arrêter à ce niveau avec l’ONG Al Farouk. Parmi nos projets urgents, a-t-il mentionné, figure : l’infirmerie, la bibliothèque, la réhabilitation des salles de classes et l’éclairage de la cour pour plus de sécurité. Avant d’inviter les parents d’élèves à investir dans la vie de l’école, de suivre les enfants à travers les projets pédagogiques qui seront mis en place par les enseignants. « De cette collaboration émergera une école dynamique et vivante », a conclu Abdoul Kadri Sanogo. Ibrahim Konta, le directeur de l’ONG Al Farouk, s’est réjoui de ce don. Et un quart de siècle, a-t-il, l’ONG Al Farouck, a réalisé plus de 1000 forages. «Al Farouk fera tout pour accompagner l’école et surtout Kalabancoro», a déclaré Ibrahim Konta. La directrice du CAP de Kalabancoro, Mme Togo Kéchi Saye, d’ajouter qu’elle se réjouit de la promesse tenue par l’ONG Al Farouk. A travers ce forage, les enseignants, des élèves et des directeurs sont désormais soulager en matière d’eau. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here