Koulouba : Moustapha Dicko, ancien ministre et candidat aux primaires de l’Adema, quitte la Présidence

19
Candidat aux primaires de l’Adema, l’ancien ministre Moustapha Dicko a quitté la présidence de la République où il avait le rang de conseiller spécial et de haut représentant du chef de l’Etat à l’Organisation Internationale de la Francophonie(OIF). Si beaucoup parlent d’un limogeage suite à sa candidature au sein de son parti Adema-Pasj, l’intéressé s’est juste contenter d’indiquer hier, lundi 02 avril, sur les réseaux sociaux: « Je m'adresse à vous en ma qualité de candidat à la candidature de mon parti, Adéma Pasj, pour vous signifier que ma mission a pris fin à la présidence de la République… ». Nos différentes tentatives de le joindre sont restées vaines. A noter qu’à quatre des mois élections présidentielles de 2018, l’Adema Pasj n’a pas encore designer de candidat. Le processus enclenché à cet effet divise les ténors du parti. Certains candidats dont Moustapha Dicko contestent la tentative de désignation de l’ancien président Dioncounda Traoré comme candidat du parti. Selon eux, l’ancien président de la République du Mali par intérim n’aurait pas encore fini de payer envers IBK sa dette morale et politique. « Le grand frère Dioncounda n’est donc pas partant ; il l’a réaffirmé à plus d’un camarade. La stratégie est claire : le désigner coûte que coûte pour constater plus tard qu’il n’a pas accédé à la demande expresse de la majorité des membres des sections ou qu’il s’est désisté, en faveur d’IBK », ont indiqué, le 20 mars dernier, dans une déclaration commune, Moustapha Dicko, Dramane Dembélé et Kalfa Sanogo, tous candidats à la candidature de l’Adema Pasj. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here