Expulsion d’un journaliste malien : le Niger expulse un journaliste vers le Mali

8
Le Niger vient d’expulser vers le Mali un journaliste détenu depuis un an à Niamey aussitôt après sa libération. Baba Alpha qui travaillait pour la chaîne privée Bonférey, est accusé de possession de documents d’identité jugés frauduleux. BREVE CPI: Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud a comparu hier matin Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud a comparu hier matin devant la Cour pénale internationale. La juge de la Chambre préliminaire a fixé de façon provisoire le début de l’audience de confirmation des charges au 24 septembre 2018. Cette audience déterminera s’il y a des motifs substantiels de croire que le suspect a commis ces crimes. Le présumé jihadiste malien fait face à des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité dont des faits d’esclavage sexuel et la destruction de mausolées de Tombouctou. TIN HAMMA : la commune de Tin Hamma dans le cercle d’Ansongo face à des difficultés de mobilisation des ressources financières La commune de Tin Hamma dans le cercle d’Ansongo fait face à des difficultés de mobilisation des ressources financières. Depuis 2012, la mairie n’a enregistré aucun payement de taxe ou d’impôt. Selon les autorités locales, cette situation bloque la réalisation de projets de développement dans la commune qui ne perçoit que des subventions de l’État. Ces difficultés seraient liées à l’insécurité qui règne dans la zone TESSIT ET BOUREM : pénurie d’eau au niveau du site de Marikanga Pénurie d’eau au niveau du site de Marikanga dans la commune de Tessit. Le site ne dispose que d’un seul puits construit depuis 1990 qui a complètement tari cette année. À Bourem aussi, « la somagep n’arrive plus à assurer la fourniture d’eau potable », déclarent les habitants. En cette période de chaleur, les deux groupes sont en panne depuis près d’un mois. KOULIKORO : grogne des abonnés de l’EDM Grogne des abonnés de l’EDM à Koulikoro depuis quelques jours. Ils s’indignent contre le délai de recouvrement des factures d’électricité. Cette mesure est accompagnée d’une note d’avertissement fixant la date de payement à 2 semaines. Selon cette note, le non-respect de ce délai sera sanctionné par une suspension du courant. Pour certains clients, le délai de 15 jours est « inacceptable ». Ils demandent à la direction de surseoir à cette décision, faute de quoi, ils vont réagir. Toutefois le directeur régional d’EDM précise que le respect de ce délai ne relève que de l’application d’un engagement entre les abonnés et la société Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here