Mali : Mohamed Aly Bathily se présente à l’élection présidentielle

94
Un fidèle du président malien Ibrahim Boubacar Keita lâche le président et annonce mercredi 4 avril sa candidature à au scrutin de juillet. Mohamed Aly Bathily, ancien ministre de la Justice, et ancien ministre des Affaires foncières et de l'Habitat a accepté de recevoir RFI. Me Mohamed Ali Bathily se déclare candidat à la présidentielle de juillet prochain. « J'accepte d'être candidat pour dire qu'il est temps qu'on cesse. J'ai horreur d'une gouvernance qui finit par être patrimoniale, personnalisée. » L’ancien ministre de la Justice notamment tacle publiquement le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. « Je vais me lâcher : j'ai eu le sentiment que M. le président aime les belles formules, ils les adorent. Mais quand je mets la pratique à côté, elle est en décalage total de ce verbe. C'est du yoyo permanent. » Et quand on lui fait observer qu’il hausse le ton peut-être parce qu’il n’est plus au gouvernement, il répond : « Oh, tout le monde sait mon avis, y compris le président de la République. Il sait ce que je pense. » Pour battre campagne, il compte notamment sur ces clubs de soutiens nommés Association pour le Mali (APM). Le problème, c'est qu'il vient d'être suspendu de la direction des APM. Pour lui, aucun doute, c’est une machination : « Il y a un député qui a orchestré tout ça et deux membres du gouvernement, j'ai les noms. » Très populaire chez les paysans dont il défend les terres contre les spéculateurs fonciers, Mohamed Ali Bathily est le père du plus célèbre des activistes maliens, communément appelé Rast Bath qui mobilise les foules. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here