Mali : qui est Al Hassan, le jihadiste présumé transféré à la CPI ?

20
Al Hassan, un ex-membre présumé d'Ansar Eddine, a comparu ce mercredi devant la CPI. Transféré quelques jours plus tôt de Bamako à La Haye, il est accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité à Tombouctou entre 2012 et 2013. « Je m’appelle Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud. Je suis né le 19 septembre 1977 ». Depuis le prétoire, un homme au crâne rasé, costume cravate foncé sur chemise rose pale, décline son identité face à ses juges. Pour cette audience de première comparution devant la Cour pénale internationale (CPI), Al Hassan s’est ensuite contenté de répondre en arabe par « oui » ou « non » aux questions du président de la chambre. Visé par un mandat d’arrêt délivré le 27 mars par la CPI, ce jihadiste malien présumé a été transféré de Bamako à La Haye le 31 mars. Selon un communiqué de la CPI, il est accusé de crimes contre l’humanité (torture, viol et esclavage sexuel, persécution de la population pour des motifs religieux et sexistes…) et de crimes de guerre (atteintes à l’intégrité corporelle et atteintes à la dignité de la personne, attaques intentionnellement dirigées contre des bâtiments consacrés à la religion et monuments historiques, condamnations prononcées sans un jugement préalable…) commis à Tombouctou entre début avril 2012 et fin janvier 2013, lors de l’occupation de la ville par des groupes jihadistes. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here