Candidature à la présidence de la République de juillet 2018. : Un ancien ministre falsificateur de chèques aussi !

23
Mon dieu, bon dieu, où va finalement le Mali, et comment toutes ces personnes prétendraient-elles à nos suffrages se sachant mouillées comme personne ici bas ? Les maliens qui seront appelés aux urnes le 29 juillet prochain pour élire le nouveau président de la République, ont intérêt aujourd’hui et maintenant à chercher à comprendre ce qui se passe réellement sur le terrain, sur toutes ces gens qui prétendent à la plus haute fonction de la République. Dieu merci, ils sont nombreux et dépasseraient bientôt la vingtaine et dans ce groupe de gros prédateurs. Un ancien ministre de la République qui aurait dû, n’eut été la grande mansuétude du président de la République, tombé de son piédestal, pour ce qu’il sait lui-même et les cadres de son ancien département, puisqu’il aurait été confondu de falsification de très gros chèques. Renvoyé du gouvernement avec la ‘’soutoura’’ des plus hautes autorités de la République, le revoilà dans le retournement de veste, prenant les maliens comme de pauvres idiots, mais que non ! Libre de tous ces gestes depuis, il est candidat aujourd’hui à la présidence de la République et passe son temps à raconter sa vie, convaincu que les maliens qu’il tente de convaincre sur la noblesse de ses intentions, sont loin d’être au courant de tout ce qu’il posait comme actes dégradants et humiliants, en tout cas pour un homme qui avait eu le mérite de se faire porter au gouvernement. A suivre sur les affaires de cet ancien ministre, falsificateur de chèques et depuis candidat aux suffrages des maliens. Sory de Motti Source : aBamako aBamako

1 commentaire

  1. menteur que tu est faut dire du n’importe quoi sur le mrs car c’est la spécialité du gouvernement actuel de salir les bonnes personnes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here