Coopération/ Le Premier ministre malien se félicite d’un séjour « fructueux » en Côte d’Ivoire

4
Abidjan - Au terme d’une visite de travail, entamé la veille, le Premier ministre malien, Boubeye Maiga, s’est réjoui, vendredi, des résultats, qu'il a qualifiés d'«extrêmement fructueux», obtenus à l’issue des discussions avec les autorités ivoiriennes. « Au total, je considère que nous avons eu un séjour extrêmement fructueux et extrêmement prometteur pour l’avenir de nos relations », a-t-il déclaré, au terme d’une audience que lui a accordée le président de la République, Alassane Ouattara, avant son retour au Mali. Exprimant de ce fait sa gratitude à son homologue ivoirien, Amadou Gon et à toute son équipe, il a émis le vœu de voir son pays et la Côte d’Ivoire continuer de faire chemin ensemble et consolider leurs relations. Reçu en la résidence privée du chef de l’Etat ivoirien, Boubeye Maiga a indiqué, à l’issue des échanges, être venu lui faire le point des différents entretiens de la veille entre délégations malienne et ivoirienne. Ces entretiens, selon lui, ont porté sur divers sujets, en particulier sur les questions de sécurité, de développement et de l’énergie. Au niveau sécuritaire, le Premier ministre malien a indiqué avoir fait le point à son hôte de la situation dans le Sahel et au Mali en particulier, en mettant l’accent sur les efforts en déploiement tant à l’intérieur qu’aux frontières du pays pour consolider la paix et la sécurité. Il a confié avoir présenté, également, la vison du Mali concernant le G5 Sahel, notamment la force conjointe pour laquelle son gouvernement sollicite le soutien et l’accompagnement diplomatique de la Côte d’Ivoire, en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité, vu que le dossier est toujours en débat au niveau des Nations Unis. « Le Président Ouattara nous a assuré de son soutien total par rapport à nos positions », s’est félicité Boubeye Maiga, avant d’ajouter que sur le plan économique, il a fait part à son hôte des convergences développées au cours des échanges avec son homologue ivoirien notamment sur la création d’une zone économique spéciale à la frontière commune avec le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. « Je me félicite que probablement dans la première décade du mois de mai. Je vais recevoir mes homologues pour pouvoir avancer sur ce projet là », a-t-il révélé. Le chef du gouvernement malien a indiqué avoir également exprimé sa gratitude au chef de l’Etat ivoirien pour la solidarité de la Côte d’Ivoire à l’endroit de son pays en ce qui concerne la fourniture d’énergie où « le niveau de cession est conforme à ce que nous avons demandé et les conditions financières aussi». kg/fmo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here