Entreprise d’entrainement : L’ANPE lance la première expérience avec 150 jeunes diplômés sans emploi

5
Le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, à travers l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) multiplie des stratégies pour lutter contre le chômage galopant. Ainsi, la toute première Entreprise d’Entrainement a été lancée ce mardi 27 mars à l’Hôtel Radisson Blue de Bamako. Cette première expérience se lance avec le pré-recrutement de 150 jeunes sans emploi. ” Pour favoriser l’employabilité chez de nombreux demandeurs d’emploi, il faudrait les aider à développer les compétences qui leur font défaut ” dixit le Directeur Général de l’ANPE Ibrahim Ag Nock. Ainsi, au Mali, un écart important existe entre l’emploi et la formation. Comme l’indique le Ministre Maouloud Ben Kattra ” on note une dissociation profonde entre le système d’éducation et de formation professionnelle et le système productif […] le système éducatif fonctionne dans l’ignorance complète des besoins des grandes, moyennes, petites et micros entreprises “. Pour réduire cet écart, la solution semble se trouver dans l’Entreprise d’Entrainement. C’est ainsi que l’ANPE, dans sa mission d’intermédiation entre l’offre et l’emploi, a signé un accord avec le groupe PROVEQTÜS qui s’implante avec l’Entreprise d’Entraine-ment ACEXPRO. Cette dernière a pour mission d’adapter le profil des 150 demandeurs d’emploi pré-recrutés aux besoins des entreprises. A travers la mise en situation des stagiaires. En effet, ces derniers travailleront pendant au moins 12 semaines à ACEXPRO comme des véritables salariés sous la supervision des encadreurs. Ce qui leur permettrait d’acquérir des expériences professionnelles et de renforcer leurs compétences. Pour sa part, le DG de PROVEQTÜS Bakary Diarra assure une réussite de 70% d’embauche à la sortie. Car le principe de l’Entreprise d’Entrainement repose sur “ ce que j’entends, je l’oublie. Ce que je vois, je me souviens. Ce que je fais, je l’apprends“. De plus, ACEXPRO évolue dans un réseau de 7500 Entreprises d’Entrainement réparties dans 42 pays à travers le monde. Ce qui fait que les stagiaires d’un pays constituent les clients d’un autre pour permettre une mise en situation réelle des apprenants. Par contre, l’accord entre l’ANPE et PROVEQTÜS est un programme pluriannuel reconductible conditionné à la réussite à 90% de cette phase expérimentale. Par ailleurs, le Ministre Ben Kattra qui a fixé cette condition s’est engagé à mettre ACEXPRO dans les conditions nécessaires pour la réussite de la première expérience. Ainsi, il a accepté d’accorder un (1) mois supplémentaire à la durée de formation, demandé par le DG de PROVEQTÜS. De plus, il a pris l’engagement de payer 30% du frais de la formation qui s’élève à plus de 23 millions de FCFA. En outre, cette nouvelle approche d’Entreprise d’Entrainement est censée être la solution miracle au chômage qui mine la société et pousse certains jeunes à prendre des voies moins nobles. Ainsi, selon une enquête de la Banque Mondiale de 2011, environ 40% de ceux qui rejoignent des mouvements rebelles en Afrique affirment y être poussés par le chômage. Yacouba TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here