IBK de plus en plus isolé

11
De sa prise de fonction en septembre 2013 à aujourd’hui, l’entourage du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta n’a pas cessé de se rétrécir comme peau de chagrin. Beaucoup de ses amis et compagnons d’hier sont aujourd’hui devenus ses farouches ennemis. Et on ne compte plus les soutiens qu’il a perdus : la junte militaire de Kati, le chérif de Nioro du Sahel, les responsables politiques qui ont soutenu sa candidature (Dr. Oumar Mariko, Moussa Mara, Mountaga Tall, Racine Seydou Thiam, Boubacar Aliou Diallo, Niamé Kéïta, Kalfa Sanogo, Modibo Koné, Yeah Samaké, Dramane Dembélé, Moustapha Dicko, Mamadou Igor Diarra, Me Mamadou Ismael Konaté, Mohamed Aly Bathily…). Le désamour entre le président et les Maliens, qui sont excédés par les abus de pouvoir (opération de libération des voies publiques) et l’incapacité notoire du régime de trouver une solution à leur problème, sont aujourd’hui patents. L’illustration n’est pas à chercher loin : encore hier une grande manifestation a eu lieu à Kénieba contre les autorités politiques du cercle qui ont, sans consulter leur base, solliciter la candidature du président pour les élections présidentielles de 2018. Madiassa Kaba Diakité Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here