La coordinatrice du forum international sur le sport Mme Sy Aminata Makou Traoré : “Nous avons enregistré cette année plus 5 000 participants et une vingtaine de fédérations”

13
Dans une interview qu’elle a bien voulu nous accorder, la coordinatrice du Forum international sur le sport, Mme Sy Aminata Makou Traoré, nous fait le bilan de cette troisième édition du Fis tenue du 29 au 31 mars dernier au Palais des sports Salamata Maïga à l’Aci 2000. Une occasion mise à profit par la double championne d’Afrique en Takwondo pour remercier tous ceux qui ont œuvré à la réussite de cet événement. Aujourd’hui : Pouvez-vous présenter à nos lecteurs Aminata Makou Traoré : Je m’appelle Aminata Makou Traoré, j’ai été plusieurs fois championne d’Afrique en Taekwondo, vice-championne du monde francophone, ceinture noire 4ème dan international en taekwondo. Je suis la présidente de l’Association pour la promotion de la jeunesse et du sport et gérante de Agency sport, une agence spécialisée en communication et marketing sportif. Sans oublier aussi que je préside aux destinées du Groupement jeunesse des arts martiaux et fondatrice, coordinatrice du Forum international sur le sport (Fis). Les rideaux sont tombés le samedi dernier sur la troisième édition. Plus concrètement, que peut-on retenir comme bilan ? En termes de bilan, nous pouvons dire que cet événement a été une réussite. Nous avons eu des panelistes de taille, des experts locaux et internationaux. Les communications de ces experts ont été vraiment édifiantes pour les jeunes qui ont pu assister aux conférences-débats car ils ont pu se faire une idée sur l’importance de la reconversion des sportifs professionnels. Cette reconversion, comme l’a rappelé les conférenciers, doit être préparée avant l’arrêt même de la carrière du sportif. Les participants ont été aussi entretenus sur le financement du sport, à savoir comment trouver des partenaires, des sponsors pour le sportif, les fédérations et les clubs. Il a été aussi question, durant ces trois jours, de sport et paix car nul ne peut aujourd’hui ignorer la place du sport dans la cohésion sociale, le brassage des populations …Ces différents échanges ont été très riches, grâce à la contribution des experts et les délégués. Nous avons aussi organisé des tournois, surtout pour le Maracana qui a été magnifiquement réglementé par la Fédération malienne de Maracana, il y a eu aussi un tournoi en basket, au volleyball, les joueurs étaient très contents non seulement pour l’activité, mais aussi le brassage que nous faisons à travers cet événement qui a regroupé de nombreux établissements, des passionnés du sport. Nous avons eu à organiser durant ce forum la nuit des arts martiaux qui a regroupé toutes les disciplines des arts martiaux. Et le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, qui nous a rendu visite, a félicité la commission d’organisation d’avoir organisé un si grand événement au Mali. Il faut rappeler que de nombreuses personnalités ont pris part aux travaux, Il y avait l’ancien ministre Mamadou Dipa Fané qui est le président de la Fédération malienne de Maracana, il y avait aussi l’ancienne championne olympique, Marlène Harnois. Elle nous a promis des équipements pour les fédérations pour la prochaine édition, notamment un conteneur. Ce forum a été surtout l’occasion pour certains jeunes de découvrir de nouvelles disciplines sportives. Ce rendez-vous a été mis à profit pour organiser des expositions avec les différentes fédérations. Cette année, pour inciter le plus grand monde à visiter ces stands, nous avons innové en mettant les rollers autour de ces stands. Des lycées et des universités ont été aussi invités à prendre part à l’événement. Un des temps forts de cette présente édition a été aussi l’organisation d’un diner gala, un diner au cours duquel nous avons remis des trophées à des partenaires et des membres de la commission d’organisation. Aussi, en termes de mobilisation, à savoir ceux qui ont pris part à ce forum, on peut les estimer 5 000 personnes. Nous nous réjouissons surtout de la forte mobilisation des fédérations car une vingtaine a pris part à l’événement. Vous avez procédé à des remises de trophées, pourquoi cette initiative ? Nous avons remis plusieurs trophées pour récompenser et encourager tous ceux qui concourent à ce que ce forum soit une réussite. Parmi les récipiendaires des trophées de cette année, nous pouvons citer Daba Modibo Kéïta, il s’est beaucoup investi dans le forum à travers ces différents témoignages sur son parcours, il y a aussi la ministre Seynabou Diop, une ancienne sportive, qui a pu faire une reconversion réussie. Le Pmu-Mali, un de nos partenaires-clés, a été distingué pour sa fidélité dans son accompagnement, Marlenes Harnois, l’ex championne olympique, qui est la voix à l’international du forum a reçu aussi un trophée tout comme le ministre des Sports, et l’un de nos partenaires, Right to play, a reçu aussi un trophée. Nous avons aussi récompensé au sein de la commission d’organisation des jeunes qui se sont distingués à travers leur dévouement.Une autre partie importante de ce forum, a été l’audience que la Première dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, nous a accordée. C’est vrai que la Première dame n’a pas pu faire le déplacement au stade pour l’ouverture, mais elle m’a reçu à Koulouba et j’étais accompagnée de Marlènes Harnois. Nous en sommes reconnaissantes car elle est venue spécialement à Koulouba ce jour-là pour nous rencontrer, nous féliciter pour la bonne organisation du Fis. Par la même circonstance, elle nous a renouvelé son accompagnement pour les prochaines éditions. En termes de sponsoring est-ce que vos attentes ont été comblées ? Pas trop car nous n’avons pas pu avoir le budget nécessaire pour l’organisation. Cette année, c’était un peu compliqué, cependant on n’a fait avec les moyens de bord et Dieu merci le tout s’est bien passé. Par ailleurs, nous sommes déjà engagés sur les préparatifs de la quatrième édition prévue n 2019, nous avons fini avec les termes de références et le dossier de sponsoring. C’est le lieu pour moi de remercier tous les partenaires et les membres de la commission d’organisation qui se sont investis pour que cet événement soit une réussite. Je ne saurais terminer également cette interview sans remercier le Comité national olympique et sportif du Mali et son président Habib Sissoko qui n’ont ménagé aucun effort pour nous appuyer à travers des conseils et appuis. Réalisé par Kassoum THERA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here