Me Kassoum Tapo persiste signe et persiste : “Je n’ai pas postulé pour le poste de Vérificateur Général et je ne suis pas intéressé “

5
Nommé en mars 2011, le Vérificateur Général, Amadou Ousmane Touré, voit son mandat prendre fin. Et la course pour sa succession a été lancée par un Appel à candidature. Selon nos informations, la Commission chargée du dépouillement des dossiers est à pied d’œuvre. Et les noms de certaines personnalités sont cités comme des prétendants à la succession de l’ancien Procureur Amadou Ousmane Touré. Parmi les noms évoqués figure en bonne place l’ancien ministre des Droits de l’Homme, Me Kassoum Tapo. Joint par nos soins, il a catégoriquement démenti l’information en ces termes : “Vous avez bien fait de vérifier l’information avant de la balancer. Je n’ai pas postulé et je ne suis pas intéressé pour ce poste”. Notons qu’Amadou Ousmane Touré avait remplacé Sidi Sosso Diarra au poste de Vérificateur général. Et ce dernier avait estimé à 388 milliards de Fcfa le manque à gagner total dû à la corruption et la mauvaise gestion dans les structures publiques ayant été contrôlées pendant son mandat. Et le désormais ex-Vérificateur général, Amadou Ousmane Touré, dans son Rapport 2015, a rendu public en octobre 2017, a souligné que 23 vérifications financières et de conformité ont été effectuées en 2015. Et le montant des irrégularités s’élève à 70,10 milliards de Fcfa dont 32 milliards au titre de la fraude et 37 milliards au titre de la mauvaise gestion. C’est dire que le nouveau Vérificateur général aura du pain sur la planche dans le cadre de la lutte contre la corruption au Mali. A.B. HAÏDARA Commentaires via Facebo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here