Bonne tenue des échéances électorales : Le Président de l’Assemblée Nationale appelle à la quiétude !

13
L’Assemblée Nationale du Mali a ouvert sa session ordinaire le lundi 2 Avril 2018.Elle était présidée par son président, l’honorable Issiaka Sidibé. Une cérémonie solennelle qui a enregistré la présence du Premier ministre, M. Soumeylou Boubèye Maïga, des présidents d’autres institutions et de l’ensemble du gouvernement. Soixante neuf projets et propositions de loi (dont la loi électorale), voilà les recettes de cette session pour les députés. Fort conscient des enjeux de l’heure, l’honorable Issiaka Sidibé, a certifié l’accompagnement de son institution pour la tenue des élections présidentielles du 29 juillet 2018 dans les délais constitutionnels, avant d’inviter toute la classe politique malienne de faire en sorte que les scrutins se déroulent dans la plus grande quiétude. Déplorant les vives tensions intercommunautaires nées ces dernières semaines dans certaines localités des régions de Gao et Mopti. Le président de l’Assemblée nationale dira que ces affrontements, qui ont opposé des populations ayant toujours vécu en parfaite harmonie, ont malheureusement causé la mort d’innocentes personnes et fait de nombreux blessés. De ces événements malheureux, celui survenu sur le chantier du seuil de Djenné le 07 mars dernier, a bien retenu l’attention du président de l’Assemblée Nationale. C’est pourquoi il a formulé la demande auprès du gouvernement de travailler davantage à la sécurisation permanente des grands chantiers et infrastructures sur le territoire national. Par rapport à la tenue des élections présidentielles du 29 juillet 2018, l’honorable Sidibé s’est adressé particulièrement au Premier ministre en ces termes : « Pour notre part, je voudrais vous assurer que vous pourrez toujours compter sur l’accompagnement de l’Assemblée nationale pour relever ce défi. Nous nous réjouissons déjà des nombreuses actions entreprises par le gouvernement en vue d’améliorer le processus électoral, renforcer la confiance entre les acteurs politiques et aboutir à des élections crédibles, inclusives et apaisées ». En outre, il a exhorté toute la classe politique malienne singulièrement les candidats à ces élections, à faire en sorte que les scrutins se déroulent dans la plus grande quiétude pour conforter davantage notre démocratie. Au Gouvernement, le redéploiement de l’Administration, l’accès aux services sociaux de base ainsi que le retour des refugiés dans les localités du nord et du centre du Mali. Dans la même optique le président de l’Assemblée Nationale a évoqué les préoccupations les plus essentielles des populations. Celles relatives entre autres à la sécurité alimentaire et les besoins en eau potable avec comme point d’orgue le démarrage de la station de pompage d’adduction d’eau de Kabala et travaux connexes. Maïmouna Sidibé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here