Contre l’extrémisme violent : Les religieux maliens adoptent une feuille de route

14
Du 6 au 7 avril 2018 le Réseau des jeunes du G5-Sahel au Mali (RJ/G5-Sahel), en collaboration avec Human Security Collective, a organisé un atelier sur la prévention et la lutte contre le terrorisme. Des leaders religieux y ont participé. A la fin des travaux, une feuille de route a été mise en place. Les travaux ont eu lieu à l’hôtel Micasa. Cet atelier est la suite logique de l’atelier régional sur le dialogue inter et intra religieux tenu à Bamako pour la facilitation des échanges entre musulmans et chrétiens. La radicalisation et l’extrémisme violent constituent aujourd’hui un problème dans les pays du G5-Sahel. C’est pour jouer sa partition dans la lutte contre ce phénomène que le Réseau des jeunes du G5-Sahel au Mali a initié cet atelier. Durant deux jours, les participants ont mené des réflexions afin d’apporter des solutions à ce problème qui devient de plus en plus récurrent. Les 5 pays du G5-Sahel avaient des représentants à l’atelier. A la fin des travaux, une feuille de route pour le plaidoyer sur le recensement des lieux de culte et la régulation du discours religieux a été définie au niveau des pays du G5-Sahel. Une planification a été mise en place pour le déroulement des activités élaborée. Selon le coordinateur du Réseau des jeunes du G5-Sahel au Mali, Sidi Ali Ould Bagna, ces mesures auront un impact certain dans la réduction de la capacité de nuisance des groupes terroristes, ainsi que le phénomène de l’insécurité résiduelle. Venus nombreux, les participants se réjouissent de cette initiative du Réseau des jeunes du G5-Sahel au Mali. Selon pasteur Kalan Djibril Touré, secrétaire général de l’AGEMPM, cette initiative est une fierté, parce que pour lui la jeunesse du Sahel essaye de trouver une solution aux problèmes qui minent notre société. “Je pense que nous devons encourager cette jeunesse a réalisé son rêve”, s’est-il-réjoui. Zié Mamadou Koné

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here