Diplomatie : Une amie du mali s’en va

24
L’ambassadeur de la République populaire de Chine, Mme Lu Huiying, a incontestablement hissé les liens de coopération entre nos deux pays à un niveau supérieur dans de nombreux domaines de développement Mme Lu Huiying dite «Lalla Keïta», l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine au Mali, est en fin de mission dans notre pays après trois ans de bons et loyaux services rendus à la coopération sino-malienne. A l’occasion de son départ, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly a organisé, vendredi à l’hôtel de l’Amitié, un déjeuner en son honneur. De nombreux ambassadeurs d’autres pays et plusieurs personnalités ont participé à la rencontre. Dans une cérémonie sobre mais très conviviale, notre pays a témoigné de sa reconnaissance à la diplomate en fin de séjour qui fait l’unanimité auprès de ses collaborateurs. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a, au nom du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et du peuple malien, décoré la diplomate chinoise . Elle a reçu la distinction d’Officier de l’Ordre national du Mali à titre étranger, en présence du Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, le général de brigade Amadou Sagafourou Guèye et sous des applaudissements nourris. D’où toute la joie et la satisfaction de la diplomate chinoise. «Cette décoration est non seulement une affirmation pour ma mission au Mali, mais aussi une démonstration des excellentes relations traditionnelles et de coopération d’amitié existant entre nos deux pays», s’est-elle réjouie. Elle était à la fois visiblement contente et déjà nostalgique de notre pays avant de le quitter. Dans la foulée, elle a rappelé un proverbe de son pays qui dit que «le temps passe comme une flèche». Une façon pour elle de rappeler que durant son séjour dans notre pays, elle n’a eu que d’excellents rapports avec les autorités. A commencer par le président de la République, le gouvernement et surtout le ministère en charge des Affaires étrangères et de la Coopération internationale qui, selon elle, lui ont apporté de précieux soutiens et prêté de bienveillants concours dans l’accomplissement de sa mission. «Je vous en remercie du fond de mon cœur», a-t-elle ajouté. Parlant des liens de coopérations qu’elle s’est employée à raffermir pendant trois ans, la diplomate chinoise les a positivement dépeints. Selon elle, les rapports d’amitié et de coopération sino-maliens ont connu un développement sain et régulier, marqué par des fréquents échanges de haut niveau, une confiance politique mutuelle sans cesse consolidée et une coopération pragmatique fructueuse. «Je suis sûre que grâce aux efforts des deux parties, notre coopération se développera sans cesse dans toutes les circonstances», a-t-elle assuré. A l’endroit de ses homologues accrédités dans notre pays, le chef de la représentation diplomatique chinoise n’a pas caché sa satisfaction pour les rencontres et échanges qu’ils ont eus durant son séjour. «Je vais garder précieusement l’amitié avec vous», a-t-elle expliqué, avant de souhaiter à tous bonne réussite. Tiéman Hubert Coulibaly n’a pas tari d’éloges pour les qualités diplomatiques humaines de Lu Huiying. Des qualités qui, selon lui, ont permis de hisser les liens de coopération entre nos deux pays à un niveau supérieur dans de nombreux domaines de développement, notamment politique, économique et surtout celui des infrastructures. «Sous votre impulsion, notre coopération a surtout bénéficié d’une touche particulière qui est la vôtre», a lancé le ministre Coulibaly à l’endroit de la diplomate. Par ailleurs, le ministre a surtout espéré que les relations de coopération entre nos deux pays, déjà au beau fixe, y resteront afin que les deux pays tirent le maximum de profits. Il n’a pas caché l’admiration que ses compatriotes vouent à Mme Lu Huiying avant de lui faire part de ses regrets de la voir quitter définitivement notre pays. «Nous regrettons beaucoup votre départ. Mais ainsi va la vie d’un diplomate», a encore ajouté Tiéman Hubert Coulibaly. Il a également fait des bénédictions et souhaité bonne chance à la diplomate chinoise dans ses futures fonctions. Mohamed TRAORÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here