Lancement du club de soutien à Me Kadidia Sangaré Coulibaly : La jeunesse engagée à relever les défis des droits de l’Homme

11
L’ONG El Farouk, sise à l’ACI 2000 a servi de cadre le samedi 07 Avril à la cérémonie de lancement du club de soutien à Me Kadidia Sangaré Coulibaly ministre des Droits de l’Homme. Présidée par elle même, Me Kadidia Sangaré Coulibaly,avait pour l’occasion à ses côtés le ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, porte parole du gouvernement, Abdoulaye Koïta et le président de ce club, Abdoulaye Kéita ainsi que des représentants de plusieurs associations et organisation des droits de l’Homme dont Mme Diawara Bintou Coulibaly de l’APDF. Premier à prendre la parole, le président du club de soutien à Mme le ministre Me Kadidia Sangaré Coulibaly, rappela qu’en créant ce club, ils ont été aminé par une volonté de rendre hommage à cette brave dame. Mais surtout de l’accompagner et de la soutenir dans son noble combat de promotion des droits de l’Homme. Dans les prochains jours le club va entamer les travaux d’implantation de ses démembrements dans les grandes capitales régionales du Mali. De celles-ci, M.Kéita a cité : Ségou, Kayes, Sikasso et Tombouctou . Au cours desquelles se tiendront des conférences, des séminaires et autres activités pour mieux informer et sensibiliser la population malienne sur les enjeux des droits de l’Homme. Il a par la suite remercié le président de la République pour la promotion des jeunes en les nommant à des postes de responsabilité et appelé la jeunesse à se donner la main pour soutenir son SEM Ibrahim Boubacar Kéita dans son noble combat. Quant à la ministre des Droits de l’Homme, s’adressant aux jeunes, elle s’est dite honorée de cette belle initiative. Cela démontre, selon elle, l’engagement de la jeunesse à la faveur des droits de l’Homme et à faire face aux défis auxquels ils sont confrontés en matière de droits de l’Homme dans notre pays. Cette initiative cadre bien avec la volonté des plus hautes autorités de notre pays, notamment Président de la république SEM Ibrahim Boubacar Kéita, qui a comme vision le respect de l’ensemble des droits inhérents à chaque malienne et malien, a-t-elle fait savoir. Et d’ajouter que cette vision du président de la République s’est traduite par la création d’un Ministère exclusivement dédié aux Droits de l’Homme dont le mandat est essentiellement de promouvoir et de protéger les droits de l’Homme au Mali. « Les droits de l’Homme demeurent une conquête permanente et la jeunesse malienne doit développer des aptitudes et attitudes pour contribuer à assurer une culture des droits de l’Homme et de paix dans nos villes et villages », a-t-elle rappelé, tout en exhortant les membres du club à se mettre au travail, à se former, d’être honnête. Car dit-elle, seul le travail libère l’homme. Elle a remercié toutes les organisations des droits de l’Homme présentes à la cérémonie particulièrement TRIJEUD-MALI (organisation des jeunes pour la promotion de droits de l’Homme dont elle est la marraine depuis 2013). D’autres temps forts de cette cérémonie de lancement du club de soutien à Me Kadidia Sangaré Coulibaly furent la remise par le président du club, d’un trophée (Niéleni) à Mme le ministre des droits de l’Homme, symbolisant sa bravoure et sa détermination dans la défense des droits humains et la tenue d’ une conférence débat avec les jeunes, par Dr Nouhoun Tandina. Maïmouna Sidibé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here