Marche à Keniéba : Ce qu’il faut savoir !

8
En se rendant directement à la mine d’or de Fekola par hélicoptère sans passer par la ville de Kéniéba lors de l’inauguration de ladite mine d’or, le président de la République s’est fait des ennemis. Cette humiliation est restée à jamais gravée dans la mémoire des habitants de la ville. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a inauguré au mois de février dernier à Fekola dans le cercle de Kéniéba, une nouvelle mine d’or exploitée par la société canadienne B2GOLD, pour une production de 12.440 tonnes d’or brut par an et 900 emplois directs. A l’époque la population de la ville de Kéniéba avait préparé une grande mobilisation pour accueillir le président de la République. Malheureusement, le président IBK a préféré faire le déplacement par hélicoptère. Pire, il a complètement ignoré la ville de Kéniéba et se rendre directement dans un hameau du village de Moussala, relevant de la Commune centrale de Kéniéba dans la région de Kayes. Cette attitude présidentielle est perçue dans la ville comme une humiliation. Du coup une rancune s’est installée dans la gorge des habitants. La venue de certains leaders à Koulouba, le 29 mars 2018, au nom de la communauté du cercle de Kéniéba pour apporter le soutien des populations des ressortissants de Kéniéba au président de la République, a été une goutte d’eau qui a fait déborder le vase. La réaction des organisations de la société civile et de la jeunesse de la localité en colère ne s’est fait pas attendre. Ils sont massivement descendus dans la rue le jeudi dernier pour dénoncer la déclaration faite par une délégation conduite par des responsables du RPM (parti présidentiel) qui a rendu visite au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Wassolo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here