Marée humaine pour dire non à IBK : Kéniéba démolit la montagne de mensonges

0
La marche de protestation des populations de Kéniéba contre leurs élus et notables, venus à Bamako apporter le soutien du Cercle à une éventuelle candidature d’IBK, rappelle les manifestations d’An Tè À Bana contre la révision constitutionnelle. Kéniéba est-il devenu l’épicentre de la contestation contre le régime ? Par cet acte, les populations du Tambaoura ont voulu exprimer leur ras-le bol des conditions de vie intenables et d’une précarité inespérée dans un pays où le taux de croissance économique avoisine 6%. Elles ont, par cette marche, démolit la montagne de mensonges bâtie par certains élus et militants du parti majoritaire, le RPM qui, pour préserver leurs privilèges, n’hésitent pas à monter toutes sortes de scénarii pour faire croire au Président de la République qu’il a un très large soutien. Les populations de Kéniéba en sortant massivement pour marcher, semblent envoyer un signal fort au Président de la République, celui de la colère, de l’insatisfaction, de la déception d’une gouvernance en deçà des attentes. Si Gao, Koutiala, Gourma Rharous n’ont pas protesté bruyamment contre ceux qui sont venus parler en leur nom, ces localités n’en demeurent pas moins mécontentes que Kéniéba de la gestion du pays. La capitale du Tambaoura, par cette gigantesque marche, semble sonner le glas de l’illusion entretenue par certains élus pour duper le Président de la République. En somme, IBK, pour sortir par la grande porte de l’histoire, doit tirer tous les enseignements, après ces deux grands mouvements de contestation que son régime a connus, à savoir celui contre la révision Constitutionnelle d’An Tè A Bana et la marche de protestation de Kéniéba. Youssouf Sissoko youssouf@journalinfosept.com

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here