Moussa Mara sur renouveau TV : “Je suis candidat parce que j’ai mieux compris le Mali”

1
L’ancien chef du gouvernement d’IBK a annoncé dimanche dans l’émission « Dimanche politique » de Renouveau TV, sa candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet et en a donné les raisons. L’ancien Premier ministre, Moussa Mara sera de la course pour Koulouba. L’annonce a été faite lui-même dans une déclaration hier. Pour ce faire, il envisage de constituer une grande coalition avec d’autres partis politiques, mouvements et individus. L’annonce de la candidature à l’élection présidentielle de 2018 de Moussa Mara intervient après une tournée dans plusieurs localités du pays et à l’extérieur du pays pour écouter les Maliens. “Ces dernières années, j’ai parcouru 40 cercles, plus de 200 communes que compte notre pays et 50 pays en dehors du Mali pour aller à la rencontre des Maliens là où ils vivent. Cela m’a permis de mesurer pleinement les défis, les réalités et les difficultés auxquels sont confrontés nos populations mais aussi les énormes potentialités de notre pays. A leur contact, j’ai mieux compris le Mali !” Avec la volonté de briguer la magistrature suprême, Mara s’engage à déployer toute son énergie pour restaurer la confiance entre les Maliens, indispensable au rassemblement et à l’unité nationale. Il s’efforce de contribuer à la résolution de leurs problèmes quelles que soient leurs appartenances politique, sociale ou religieuse. “En tant que candidat, je serais le leader sur des sujets qui me sont chers et pour lesquels, j’ai, toute ma vie, livré un combat acharné. Ce sont des convictions que j’ai fermement défendues en tant qu’acteur du secteur privé, membre de la société civile, maire de la Commune IV de Bamako, ministre de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, Premier ministre et en tant que simple Malien soucieux de son avenir”. Pour le Mali, Mara compte sur un renouvellement et rajeunissement du leadership, faire la décentralisation une réalité. Il envisage de lutter contre la corruption des élites afin d’augmenter les revenus des plus défavorisés. A en croire l’ancien Premier ministre, les problèmes du Mali ne sont pas une fatalité et peuvent être résolus compte tenu des nombreux talents disponibles et qui croient en l’avenir de notre pays. Pour ce faire, il demande un rassemblement autour d’un projet commun et démanteler la politique qui divise les maliens depuis l’indépendance. Au-delà de l’annonce, Mara compte tisser bientôt des liens avec d’autres partis politiques, mouvements et individus pour constituer une grande coalition. Il prévoit également un projet de société qui étaye davantage les détails des différents axes autour desquels il compte transformer le Mali d’aujourd’hui, fraction par fraction, village par village, ville par ville, région par région, à l’intérieur mais également au bénéfice de la diaspora. Y. Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here