Présidentielle 2018 : Haïdara, probable candidat ?

1
Depuis un certain moment une vidéo, qui circule dans les réseaux sociaux, parle de la probable candidature du guide religieux Ousmane Cherif Madani Haidara à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Cette vidéo en question serait enregistrée lors d’un entretien réalisé dans son salon dont le thème portait sur l’ »Islamisation de la politique ». A cette occasion, le Guide spirituel de la communauté Ançar dine, Ousmane Cherif Madani Haidara, a donné son point de vue et en même temps ses impressions concernant les futures échéances électorales. Suite à une question, posée par une journaliste, de savoir si un imam ou un musulman peut faire la politique, la réponse du Guide d’Ançar dine a été claire et catégorique. Selon lui, un imam peut bel et bien faire la politique mais de façons non officielles, c’est-à-dire en cachette pour ne pas s’afficher publiquement. Pour Ousmane Cherif Madani Haidara, la politique dans ce pays tend vers l’achat des consciences des musulmans. « Nous, les leaders musulmans, qui n’avons de moyens, si un politicien vient offrir 5 millions à un imam qui n’a jamais gagné 1 million de sa vie, la personne sera obligée de suivre les instructions de ce dernier ou de dire n’importe quoi devant ses fidèles à la mosquée. Si vous prenez la manière dont nos hommes politiques en Afrique se servent pour la conquête du pouvoir, particulièrement au Mali, ce sont généralement pour des intérêts personnels et non pour l’amour du pays. Mais si quelqu’un de bonne volonté veut vraiment son pays, qu’il partage le peu qu’il a, même si tu ne te présenteras candidat à l’élection présidentielle, les gens viendront te rechercher », a dit Ousmane Cherif Haidara », avant de préciser : « Quand je vois un candidat qui vient me dire qu’il veut être Président de la République pour sauver le Mali, je me pose la question pourquoi pas moi-même ou lieu de l’aider ». A en croire Haidara, « Donc si les politiciens ne laissent pas les musulmans tranquilles, nous les leaders musulmans, nous allons nous organiser pour élire un Imam à la tête du pays », avant d’éclater en rires. Cependant, il a tenu à mettre en garde les politiques en ces termes : « Si nous voulons faire la politique, nous n’avons même pas besoin de créer un parti politique ou un regroupement politique, il nous suffit seulement de donner le mot d’ordre, surtout moi Haidara Dieu merci, il me suffit de dire ou de donner consigne seulement de voter pour telle ou telle autre personne et il sera le Président de la République si le Tout Puissant le veut bien, In challa ». « Alors si nous voulons faire la politique, nous n’avons même pas besoin de nous déplacer, ça dépend du mot d’ordre de moi Ousmane Cherif Madani Haidara, parce que tout le monde est à notre portée, des hommes et des femmes au Mali et ailleurs». AMTOURE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here