Présidentielle de 2018 au Mali : Une Coalition sollicite la candidature de Moussa Mara

8
A moins de quelques mois avant le premier tour de l’élection présidentielle, les états-majors des partis politiques affutent leurs stratégies électorales afin de présenter un candidat. Et le parti Yelema, fier de son candidat, a formé une coalition pour demander officiellement la candidature de Moussa Mara. La coalition pour le soutien de la candidature de Moussa Mara a animé une conférence de presse le 5 avril 2018, au siège de l’association Sirakoura à Hamdallaye ACI 2000. C’était en présence de plusieurs représentants des associations et clubs de soutien au parti Yélèma. Il s’agit de Drissa Arama, porte-parole du parti, Modibo Sidibé, vice-président du bureau politique national, Aliou Berthé, représentant des clubs de soutien et Bekaye Coulibaly représentant de l’association Siranyouma. Cette conférence avait pour objectif de demander au nom du peuple à Moussa Mara de se présenter à l’élection présidentielle de 2018. Et Modibo Sidibé, vice-président du bureau politique national, enthousiaste en cette circonstance a laissé entendre que « Si cela n’a pas été, les morts allaient se lever dans leurs tombes pour demander la candidature de Mara ». Selon les organisateurs, cette sollicitation émane du peuple suite à leurs tournées menées tant dans les six communes du district de Bamako et à l’intérieur du pays. Ce qui pousse Modibo Sidibé d’ajouter que « les Maliens de Taoudéni à Kayes doivent demander la candidature de l’homme qui peut donner sa vie pour le Mali et qui porte le Mali dans son cœur ». Aliou Berthé, représentant des clubs de soutien de Mara, rassure que si Mara se présente, il ne sera pas déçu, compte tenu de ce qu’il a fait pour le Mali car disait-il, on juge un homme par les actes. La coalition espère que le président Mara répondra favorablement à l’appel du peuple. Ce lundi 9 avril, le parti organise une conférence de presse à la maison de presse afin que Mara donne une réponse à la sollicitation de la coalition. M.M Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here