Présidentielle de juillet 2018 : Moussa Mara va se présenter contre son ancien chef IBK

4
A quelques mois des élections présidentielles de 2018, l’ancien premier ministre et président du parti Yelema, Moussa Mara vient d’annoncer sa candidature. Il promet de restaurer la confiance entre les Maliens, indispensable au rassemblement et à l’unité nationale. L’information a été donnée samedi soir par le candidat lui-même dans une déclaration dont nous avons reçu une copie. Dans sa déclaration, Mara promet de s’engager à déployer toute son énergie pour restaurer la confiance entre les Maliens, indispensable au rassemblement et à l’unité nationale. Il s’efforce de contribuer à la résolution de leurs problèmes quelles que soient leurs appartenances : politique, sociale ou religieuse : « En tant que candidat, je serai le leader sur des sujets qui me sont chers et pour lesquels, j’ai, toute ma vie, livré un combat acharné. Ce sont des convictions que j’ai fermement défendues en tant qu’acteur du secteur privé, membre de la société civile, ancien maire de la Commune IV ancien ministre de l’Urbanisme et de la politique de la ville, ancien Premier ministre et en tant que simple malien soucieux de son avenir ». Parmi ses priorités, Mara veut renouveler et rajeunir le leadership, concrétiser la décentralisation. Il compte aussi lutter contre la corruption des élites à travers une gouvernance exemplaire, équitable. Dans son plan, Mara envisage d’augmenter les revenus des plus défavorisés : « Le Mali, c’est d’abord les agriculteurs, les commerçants détaillants, les salariés modestes du public et du privé, les artisans, cette multitude de débrouillards du secteur informel, les personnes souffrant de handicap, les gens qui n’ont pas de travail, la jeunesse qui perd tous les jours un peu d’espoir. C’est à eux que je m’adresserai prioritairement et c’est d’abord pour eux que je suis engagé ». L’ancien Premier ministre compte former dans les prochaines semaines une grande coalition avec d’autres partis politiques, mouvements et individus. Wassolo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here