Salon international de l’industrie du Mali : Le ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim sollicite l’implication de l’APCAM

12
En prélude au grand rendez-vous de l’industrialisation du Mali qui se tient du 19 au 21 avril prochain, le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim a rencontré les responsables de l’Association professionnelle des chambres d’Agriculture du Mali, le 3 avril dernier. Cette rencontre dans le cadre des préparatifs de la 1ère édition du Salon international de l’industrie du Mali (SIM) prévue du 19 au 21 avril 2018 au Parc des expositions de Bamako sous le thème « Accélérer l’industrialisation d’un pays de l’hinterland ». Elle a enregistré la participation, outre du président de l’APCAM, Bakary Togola, de plusieurs autres personnalités. Souhaitant la bienvenue à son hôte du jour, Bakary Togola a indiqué que ce salon est une très belle initiative qu’ils n’entendent rater sous aucun prétexte. Selon lui, le Mali est un pays qui a une grande capacité de production agropastorale. Mais, toute cette production ne sert à rien car, elle ne sert qu’à enrichir d’autres pays, regrette le président des paysans du Mali. Il estime qu’il est important que Mali puisse transformer sa production sur place ou, au pire des cas, procéder à une transformation partielle avant d’exporter ses produits. Il s’est engagé au nom des paysans du Mali à jouer sa partition pour la réussite du salon. A ce titre, il annonce l’occupation et l’animation d’un grand stand lors du salon pour exposer les différents produits du Mali. Pour sa part, le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim s’est réjoui d’avoir trouvé des interlocuteurs avisés. A ses dires, ce salon se veut un déclic pour booster l’industrialisation du Mali. Il ajoute que l’objectif de cette rencontre était de lancer un appel aux producteurs agricoles du Mali de participer massivement au salon et de faire en sorte que l’événement soit un succès. Le ministre affirme: « Si on est allé au salon sans vous, ça serait une erreur. Si nous réussissons ce salon, c’est un cadre qui sera institutionnalisé». Par ailleurs, il a invité les jeunes patrons à la culture de l’excellence. Il les a invités à faire des propositions concrètes de projets, car le Mali est le réservoir de matière première. A cet effet, il a insisté sur la transformation des produits locaux et sur la nécessité de décentraliser les unités industrielles maliennes. Selon lui, l’invité d’honneur de ce salon est la Turquie qui est une puissance économique. Après les différentes allocutions, il y a eu la présentation du spot du salon. Lors des débats, le ministre a précisé que « l’agro-industrie » est l’une des filières qui sera mise en exergue pendant le salon. Jean JACQUES Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here