Soutien à IBK : Kéniéba : La population dit NON !

1
Le 29 mars dernier, une délégation de « notables » de Kénieba conduite par des responsables du Rassemblement pour le Mali (RPM) était reçu à Koulouba par le chef de l’Etat. C’est un Ibrahim Boubacar Keïta qui était visiblement aux anges en recevant le « soutien des populations de Kéniéba ». Ce qui motivait la cérémonie organisée ce jour au palais. Mais à Kéniéba, la population a apporté un cinglant démenti le jeudi 5 avril en organisant une marche pour dire NON à ce faux soutien transmis à IBK… En effet, ils étaient des milliers de manifestant à battre le pavé à Kéniéba le jeudi 5 avril 2018, pour dénoncer l’attitude de certains responsables politiques et des notables de la localité. Ces derniers ; le 29 mars dernier s’étaient rendus à Koulouba sous la conduite du député de la localité, Boubacar Sissoko. Celui-ci s’était livré à un éloge des actions du président IBK à l’endroit de la ville de Kéniéba. « Nous saluons les efforts vous déployez pour l’émergence du Mali dans le concert des Nations à travers les grands chantiers que vous avez concrétisés à Kéniéba. Entre autres efforts concrétisés : – les logements sociaux ; – les patrouilles militaires pour sécuriser les populations qui n’en pouvaient plus des actes répétitifs de banditisme qui freinaient l’aller et le retour des populations ; – le désenclavement de la localité ; – l’équipement des centres de santé communautaires ;- la dotation des services de sécurité en matériel roulant et en équipements bureautique ; – l’ouverture à Kéniéba d’un poste de sapeurs-pompiers pour apporter secours aux populations ». affirmait l’élu, porte-parole de la délégation. Ces propos ont provoqué l’ire de la population de Kénieba qui a aussitôt décidé d’organiser la riposte par une marche pour dénoncer ce prétendu soutien « qui n’engage que ses auteurs mis en mission ». C’est ainsi que le jeudi dernier, tôt le matin un long cortège de manifestants précédé par des véhicules et des motocyclistes s’est mis en branle dans un concert de klaxons et de chansons pour faire le tour de la ville. Commerces, marché et autres étales ont été fermés. Les services publics fonctionnant au ralenti. Aucun incident n’a été signalé au cours de la manifestation qui a été un véritable désaveu pour les soutiens du président Ibrahim Boubacar Keita, organisateurs de la visite à Koulouba. Les manifestants ont demandé aux « opportunistes et aux vendus » de ne plus parler au nom des populations. Cette manifestation des populations de Kéniéba rejoint celle de plusieurs autres localités qui ont-elles aussi vu des délégations venir exprimer en leur noms un soutien ou un appel à solliciter un second mandat à Koulouba. Les premiers à exprimer leur frustration sur ces « soutiens et sollicitations », fut Koutiala, dont les habitants restent profondément divisés depuis le retour de la délégation dans la capitale de l’or blanc. Les ressortissants de Gao ont également mis en porte en faux la délégation venue à Koulouba. Le président du cadre des Chefs traditionnels et coutumiers de Gao a indiqué dans un communiqué qu’ils n’ont délégué personne pour rencontrer en leurs noms le président de la République. Le dernier soutien à faire les frais de désaveu n’est autre que Habib Sylla ; le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur qui le 19 mars dernier avait apporté son soutien au Président IBK. Un soutien qui a provoqué un tollé et une indignation générale de la part de plusieurs associations de la diaspora qui réclament la démission du président du HCME. Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here