Coulisses parlementaires : Tieman Hubert sollicité de toutes parts

2
Le ministre des Affaires Étrangères était le dernier membre du Gouvernement à quitter l’enceinte de l’Assemblée, la semaine dernière, après l’ouverture de la session parlementaire d’Avril. Un probable projet de plate-forme politique en gestation serait à l’origine de sa présence dans les couloirs de l’AN. Le président de l’UDD, Tieman Hubert Coulibaly, allié fidèle du pouvoir, n’a pas quitté l’AN aussitôt après l’ouverte de la session d’Avril. Il s’est rapidement retrouvé au bureau de Mamadou Diarrasoubouba, questeur et personnage clé du pouvoir au Parlement. Les échanges entre les deux personnalités ont duré plus d’une cinquantaine de minutes avant que le ministre des Affaires Étrangères ne poursuive tout aussi longuement avec les députés Hady Niangadou de CODEM, Modibo Sogoré de l’ASMA et d’autres barons de la majorité présidentielle. Les entrevues ont ensuite continué dans le bureau du deuxième questeur Belco BA de l’UM RDA où s’y est joint N’DoulaThiam du RPM et Aboubacar Bah de l’Asma, pour ne prendre fin qu’après 19h. En tant qu’ancien ministre de l’Administration Territoriale, il est clair que sa maîtrise du processus électoral peut être utile à la Majorité Présidentielle, mais par-delà, Tieman Hubert et sa compagnie parlementaire de circonstance ont aussi en commun la tâche de faire réélire le Président IBK ainsi que le montage de l’ingénierie politique pour y parvenir. Il se mijote au fait l’émergence très prochaine d’une nouvelle plateforme politique en faveur du président sortant. La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here