Développement Industriel du Mali : Un salon pour accélérer son épanouissement

33
Le ministre du développement industriel Mohamed Ag Ali était face à la presse le 29 mars 2018 à la Maison de la Presse. Le but était d’édifier la presse sur les enjeux du salon international de l’industrie que notre pays s’apprête à organiser au mois d’avril. Une Initiation du président de la République après le forum Invest in Mali qui a été un succès pour l’investissement dans notre pays. L’objectif de ce salon est de redynamiser l’industrie dans notre pays, tout en transformant les matières premières de chez nous avant de les exporter ailleurs. Le salon international de l’industrie du Mali permet de lutter contre le chômage mais aussi de renforcer le potentiel d’industrie de notre pays. Aux dires du ministre du développement industriel, ce salon se déroule en deux phases. La première consiste à organiser un pré salon dans toutes les régions accessibles et cette phase est déjà en cours d’exécution, et la dernière est le jour du salon qui se tiendra à Bamako. Ce pré salon avait comme objectif de rencontrer les industriels locaux afin de connaitre leurs difficultés et les préparer pour l’étape de Bamako. Pour rendre l’utile à l’agréable, la République de la Turquie a été choisie comme invitée d’honneur du salon pour cette année. Pour le ministre du développement industriel, ce choix est dû à la bonne collaboration des deux pays mais aussi de la volonté des Turcs de booster le domaine industriel de notre pays. Le ministre rappelle qu’au-delà de la Turquie, il y aura la participation de beaucoup de pays étrangers. Aujourd’hui le Mali dispose d’excellent document politique du développement industriel. Toutefois le plan de cette politique permettra de faciliter l’installation des industriels. L’élaboration d’une plateforme d’aménagement de zones industrielles qui est déjà effectuée écourtera le temps d’étude des dossiers. Selon le ministre, le gouvernement est à pied d’œuvre pour que la décentralisation industrielle soit une réalité et que l’innovation dans nos industries se réalise. Dans son intervention il a laissé entendre que ce salon va révolutionner nos industries. A cette date, les projets des industriels au niveau des régions sont en cours de traitement par la commission d’expert constituée pour la cause. Il rassure les industriels que tous les projets dont leurs études ont été faites seront financés par les banques et établissements financiers de notre pays. Diam Wagué Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here