«Fare An Ka Wuli» à Finkolo-Ganadougou: Les localités visitées réaffirment leur soutien à Modibo Sidibé

4
Vendredi 6 avril 2018, une forte délégation des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli), conduite par son président, Modibo Sidibé, a effectué une visite à Finkolo-Ganadougou, région de Sikasso. L’objectif de cette visite était de s’enquérir des différentes préoccupations de la base. Première étape de ce périple, Niéna, sur la RN7, à environ 300 km de la capitale Bamako. La délégation du président Sidibé a été accueillie avec tous les honneurs par la population de ladite localité et ses environs. Il n’a dérogé pas à ses habitues, Modibo Sidibé a conduit sa délégation, avec le secrétaire général de la section, chez les notabilités de Niéna, pour une visite de courtoisie. Très ravis de cette marque de considération à leur endroit, les notables de la zone ont tous formulé des bénédictions pour le président et sa délégation. Sous des acclamations nourries, la délégation du président Sidibé a quitté Niéna pour la prochaine étape, c’est-dire Finkolo Ganadougou, une localité située à une trentaine de kilomètres de la précédente. Là aussi, Modibo Sidibé et sa délégation ont drainé la foule. Même exercice : visite de courtoisie aux notables de la localité avant toute autre activité. Les populations de Finkolo, par la voix de leurs notables, ont tenu à remercier Modibo Sidibé et sa délégation. Ils ont réaffirmé leur soutien indéfectible au parti Fare et lui ont promis leur quitus à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. À la fin de cette étape, des bénédictions ont été formulées pour le retour de la stabilité au pays et à l’endroit de Modibo Sidibé et de sa délégation. Le président Sidibé et sa délégation ont continué leur périple sur Nampala, une zone aurifère située à 7 km du village précédent. Dans ce village de Nampala, la délégation des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli) a tenu une assemblée générale avec la section du parti de la localité sur l’esplanade du village qui a refusé du monde. Pour leur part, M. Siaka Sanogo, secrétaire général de la section des Fare de Nampala, Maïmouna Ballo, présidente des femmes et le président des jeunes, ont pris la parole, tour à tour, pour expliquer leurs doléances à la délégation du parti. À Nampala, comme partout où la délégation du parti est passée, les mêmes doléances étaient au menu. Il s’agit, entre autres, du manque d’eau potable, de l’absence de Cscom, du manque d’infrastructures éducatives. Pour sa part, Modibo Sidibé a tout d’abord tenu à remercier la population de Nampala pour son accueil chaleureux. Il a dit avoir pris bonne note des différentes préoccupations. Avant de leur demander de travailler ensemble pour qu’un jour qu’ils puissent résoudre tous ces problèmes. Il s’est longuement exprimé sur les différentes potentialités du Mali en général et en particulier dans le Ganadougou, qui permettraient à notre pays, si elles étaient exploitées, d’avoir une longueur d’avance sur beaucoup d’autres. Notamment dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, la pêche. «Je vous demande de soutenir les Fare pour qu’on puisse faire beaucoup de choses ensemble», a-t-il conclu. La délégation du parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli) a fait la prière du vendredi à la mosquée de Nampala. Ousmane DIAKITE Envoyé spécial à Finkolo-Ganadougou Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here