Salon international de l’industrie du Mali : Le ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim sollicite la mobilisation des partenaires techniques et financiers

3
Dans le cadre des préparatifs de la 1ère édition du Salon international de l’industrie du Mali (SIM) prévue du 19 au 21 avril 2018 au Parc des expositions de Bamako sous le thème « Accélérer l’industrialisation d’un pays de l’hinterland », le ministre du développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim a rencontré, le mardi 10 avril 2018, les partenaires techniques et financiers du Mali (PTF). Ladite rencontre s’est tenue dans la salle de réunion dudit département sis à la cité administrative de Bamako, en présence de nombreuses personnalités. Au cours de cette rencontre, le ministre a sollicité la mobilisation des PTF pour la réussite du salon. Prenant la parole, le représentant de la Troïka, Jolke Oppewal, chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF), ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Mali, a fait savoir que l’organisation de ce salon est une très bonne initiative. Avant de mettre l’accent sur la transformation des produits locaux. « Le niveau de transformation est bas au Mali », a-t-il dit. A l’en croire, l’industrialisation a besoin des partenaires comme le secteur privé et la bonne gouvernance du gouvernement. Quant au ministre du développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, il a fait savoir que le Salon international de l’industrie du Mali est un projet hautement important pour le Mali. Pour lui, l’industrie mobilise toutes les économies. Au cours de cette rencontre avec les membres de la Troïka, il y a eu la présentation du spot sur le salon, la présentation de Mme Traoré Fatoumata Siragatou du ministère du développement industriel sur le salon. Dans sa présentation, Mme Traoré Fatoumata Siragatou a précisé que l’une des visions du salon est de faire comprendre que le développement économique réside dans l’industrie. Avant d’ajouter que l’objectif du salon est l’accélération du développement industriel du Mali. « Le Mali a un potentiel industriel mais qui demeure sous exploité surtout dans le domaine de l’or et du coton », a-t-elle dit. Quant au déroulé du salon, elle a souligné qu’il y a des activités avant (campagne de communication), pendant (exposition de stands) et après le salon (suivi des engagements). A l’en croire, au cours du salon, il y aura des panels de haut niveau, des espaces projets, des visites de sites et d’entreprises. A ses dires, le pays invité d’honneur est la Turquie. Lors des débats, le chef de file des PTF, Jolke Oppewal a voulu savoir de ce que les organisateurs de ce salon attendent d’eux. Et le ministre ne tardera pas à dire que les attentes sont nombreuses auprès des PTF. « Nous sollicitons la mobilisation des PTF », a déclaré le ministre Ag Ibrahim. Avant d’inviter les PTF à prendre des stands. « Ce n’est pas un salon de plus mais un salon de première », a-t-il insisté. Enfin, il a rassuré de la tenue de ce salon tout en faisant savoir que les ressources ont été mobilisées. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here