Surveillance de la santé maternelle et infantile : le cas de CHAMPS : Le club des amis du Pr. Samba Sow outille les étudiants

0

Dans le cadre des festivités du 8 mars, le Club des amis du Pr. Samba Sow a organisé le samedi 24 mars 2018, une conférence-débats sur le Thème : « l’importance des études du Centre pour le Développement des Vaccins (CDV-Mali) sur la santé maternelle et infantile : le cas de CHAMPS (la surveillance de la santé et la prévention de la mortalité infantile)». C’était à l’école de santé Le « Bouctou », sous la Présidence de Mamadou B. Traoré, Président dudit club.

L’objectif de cette conférence était de permettre aux étudiants en santé d’avoir des connaissances plus accrues sur l’importance des études CDV-Mali sur la santé maternelle et infantile. Au dire du Président du club des amis du Pr. Samba Sow, ils ont voulu à travers cette conférence expliqués aux étudiants ce qu’ils font au niveau du CDV-Mali et qui ont un rapport avec la femme et l’enfant. Selon lui, ce centre est un service qui mène des recherche sur le vaccinal. En ce sens, il dira que beaucoup de vaccins sont rentrés dans le programme élargi de vaccination du Mali après les résultats du centre. Parlant des objectifs du projet CHAMPS, il a expliqué qu’il s’agit de comprendre le fait que le taux de mortalité est élevé au Mali, notamment les raisons ou les maladies qui sont à l’origine de cette mortalité. Dans son intervention, le conférencier Dr. Adama Mamby Kéita a souligné que le CDV-Malia été retenu comme deuxième parmi deux autres premiers sites de surveillance de la santé et la prévention de la mortalité infantile dans le cadre du projet CHAMPS, soit plus de 160 protocoles soumis au financement de ce projet de recherche. A l’en croire, ce programme relève d’une importance capitale en ce qui concerne la mortalité infantile, du fait qu’il permet de collecter des informations nécessaires pour mieux accélérer les progrès en matière de survie des enfants. Ce programme de recherche dont la durée est de 20 ans, mènera des études approfondies pour connaître les causes de décès chez les enfants en utilisant la méthode de l’autopsie verbale. Rappelons que le Pr Samba Ousmane Sow a été l’investigateur principal de ce projet dont le Mali a bénéficié et qui surveille la santé des enfants et la grossesse des mères mais aussi de recueillir les décès des nouveaux nés. Au dire des spécialistes, dans 90% des cas, les causes de décès d’enfants ne sont pas connues. En ce sens, le programme CHAMPS sera un atout considérable pour canaliser cette situation. Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here