Rapport 2017 de la fondation Orange Mali: Un budget de 571 millions de F CFA investit dans 63 projets

25
La Fondation Orange Mali a présenté le mardi 10 avril 2018, son rapport d’activités pour l’exercice 2017. C’était à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako, en présence de nombreuses personnes dont des représentants des structures bénéficiaires. Il ressort de cette présentation faite, par Mme Hawa Diallo, directrice de la Fondation Orange-Mali, que la structure a réalisé de nombreuses actions. Et cela, en soutien aux efforts des autorités et des partenaires publics et privés pour le bien-être de la population, pour un cout global estimé à 571 millions de F CFA, pour soutenir ainsi, 63 projets de développement. Le rapport indique que les principales réalisations ont concerné les domaines de la santé, de l’éducation, de la solidarité et de la culture. Ainsi, dans le domaine de la santé, la Fondation Orange Mali a apporté un don important d’équipements aux deux CSCOMs de Sélingué et au Centre d’accueil des femmes victimes de fistule à l’Hôpital de Sikasso, centre offert en 2016 par la même Fondation. A cela s’ajoute, les équipements donnés à la pédiatrie du CHU Gabriel Touré qui s’occupe de plus de 595 enfants sous traitement antirétroviral et 200 nourrissons qui y sont suivis. Toujours au titre des réalisations de la fondation, sa directrice rappelle les soutiens apportés aux enfants atteints de fentes labio-palatines, les soins oculaires apportés aux enfants de Diago, la campagne de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus et d’autres actions en faveur de la santé des populations. En ce qui concerne le domaine de l’éducation, l’appui de la Fondation s’est manifesté par l’installation des écoles numériques. Ainsi, en 2017, il y a eu le déploiement dans 50 écoles publiques du programme à Bamako et en régions pour 16 mille élèves bénéficiaires. Selon sa directrice, la Fondation Orange Mali a entièrement financé l’achat des équipements pour les programmes d’éducation numérique à hauteur de 150 millions de F CFA. Toujours sur le plan de l’éducation, la Fondation a réalisé deux villages ; un dans à Kérouané, dans le cercle de Nara et un autre à N’Tentou, dans le cercle de Bougouni, arrondissant à 5 le nombre de village construit au Mali. Il importe de retenir qu’un village orange, c’est offrir aux habitants des villages isolés une école, un centre de santé et un point d’eau, trois leviers essentiels pour le développement harmonieux d’une communauté. Selon les responsables de la Fondation Orange Mali, aujourd’hui, plus de 14 mille personnes bénéficieraient de ces infrastructures modernes. Toujours, dans le domaine de l’éducation, la Fondation continue avec le parrainage scolaire, dont 1410 enfants issus de milieux démunis. Elle soutient aussi les villages SOS enfants avec le parrainage de 50 élèves. Aussi, grâce à l’appui de la Fondation, deux écoles maliennes ont été primées au concours Wiki Challenge Ecoles d’Afrique, initié par la Fondation Orange et Wikipédia. La solidarité une des vertus cardinales au Mali, n’a pas été aussi oubliée par la Fondation Orange Mali. Ainsi, à travers l’organisation de la journée Orange Day, la Fondation a fait une donation de plus de 91 millions de F CFA aux profits de 88 associations caritatives. En 2017, l’élan de solidarité de la Fondation Orange Mali s’est manifesté également à travers diverses activités, comme la fête de Noel, des dons aux SAMU Social, à la Protection Civile, à l’UMAV, à l’AMALDEME, aux pouponnières à Bamako et en régions. La Culture n’est pas restée en marge des réalisations de la Fondation Orange en 2017. Elle a apporté un soutien de taille aux manifestations culturelles pour la mise en valeur de notre patrimoine culturel et naturel. Comme perspectives, à l’instar des autres années, en 2018 la Fondation Orange entend focaliser ses efforts sur des projets d’envergure bénéficiant aux plus grand nombre. Cela, avec un focus particulier sur la santé maternelle et infantile, l’appui à l’amélioration du plateau sanitaire malien, le déploiement des projets villages, les programmes d’écoles numériques et des maisons digitales et la mise en œuvre génératrices de revenus pour le développement communautaire. Dieudonné Tembely Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here