Ligne de financement entre la Société Islamiqe pour le Développement du Secteur Privé (CIM) et les Banques Africaines Subsahariennes

17
En date du 5 avril 2018, la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (ICD) a signé des lignes de financement avec cinq banques d’Afrique subsaharienne. Ainsi, Afriland Frist Group a signé pour 45 millions d’euros. La Banque Islamique du Sénégal a obtenu une ligne de financement de 5O millions d’euros. L’EBID a obtenu 25 millions d’euros. BSIC Mali pour 9 millions d’euros et Coris Bank Mali pour 6 millions d’euros. La ligne de financement de 135 millions d’euros sera étendue par les banques susmentionnées aux PME couvrant divers secteurs tels que l’industrie, la communication, la technologie, la santé, la fabrication, l’agriculture, etc. au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Sénégal et à d’autres pays membres de l’ICD en Afrique. A cette occasion, la Direction de l’ICD a commenté: “les petites et moyennes entreprises (PME) ont un rôle crucial à jouer dans la croissance et le développement d’un pays, et l’ICD a de grands projets pour elles. C’est un créneau important dans tous les pays membres, en particulier en Afrique. L’ICD se concentre maintenant sur l’augmentation de l’accès au financement pour le secteur privé en canalisant les fonds vers des institutions financières établies dans ses pays membres “. Ces signatures sont intervenues en marge l de la 43ème réunion annuelle du groupe de la Banque Islamique du Développement (IDB) à Tunis. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here