Mamadou Diarrassouba, secrétaire à l’organisation du RPM : « En 100 jours le Premier ministre a posé des actes majeurs »

20
« Le Mali vit un moment très important avec la nomination de Soumeylou Boubèye comme Premier ministre », introduit le député élu à Dioila et non secrétaire à l’organisation du bureau national du Rassemblement pour le Mali (RPM), face à la presse ce samedi à Fana. Parrainant le premier concours d’excellence dans la commune de Guegneka et assistant à la finale de la coupe de football portant son nom, Mamadou Diarrassouba s’est confié aux journalistes. Selon lui, 100 c’est peu dans la vie, mais c’est important de s’y arrêter un moment. Car durant ces 100 jours le Premier ministre a posé des actes majeurs dans le cadre de la Réconciliation, la sécurisation du pays et la satisfaction des besoins des populations. L’élu national estime que partout où, Soumeylou Boubèye est passé dans ce laps de temps, il a pos un acte allant de la réouverture des écoles dans le centre du pays au problème d’électrification en passant par la sécurisation des populations. Les résultats commencent à se faire sentir sur le terrain, indique le député. A titre d’exemple, il cite les zones de Macina, de Téninkou et de Nara qui sont désormais accessibles et sécurisées. Donc, pour lui, les 100 jours du Premier ministre sont positifs. Aussi, Diarrassouba annonce la présentation de la Déclaration de politique générale du Premier ministre pour le 20 avril. Il pense qu’elle sera essentiellement axée sur la sécurité et l’organisation des élections. Parlant en son nom propre, l’enfant de Dioila estime être satisfait du travail du PM. La Promotion de la culture de l’excellence à FANA Mamadou Diarrassouba était le parrain de la première édition du concours d’excellence en les différents seconds cycles de la commune de Guegneka. Au total, elles sont 17 sur les 20 que compte la commune à participer à ce concours soit 67 candidats. Ils se sont affrontés en Mathématiques, en Physique-Chimie, en Anglais et en Rédaction. A l’initiative du Conseil communal des jeunes de Guegneka, les différents lauréats ont reçu leurs prix des mains de l’honorable Diarrassouba accompagné de ses collègues de l’hémicycle. Pour le maire de la commune, Adama Camara, l’école est un lieu d’excellence et en acceptant de parrainer cette première édition, Diarrassouba prouve encore une fois combien, il est engagé pour le développement de sa commune. Le président du Conseil communal des jeunes, Abdoulaye Koné n’a pas tari d’éloges à l’endroit du parrain. Il a tenu à le remercier pour sa disponibilité et son sens de l’écoute. Mais aussi pour ses efforts pour l’épanouissement de la jeunesse de sa commune. S’adressant à l’assistance, le parrain Mamadou Diarrassouba, enseignant de son état, a salué l’initiative qui dit-il, vise à renforcer l’école et la rendre plus performante. Il soutient qu’une école apaisée est le vœu de tous les responsables du pays notamment le Chef de l’Etat. Il ajoutera que l’excellence est un art qu’on obtient que par l’effort et le sacrifice. Le député a annoncé aux populations qui lui avaient soumis des doléances en termes de lampadaires, que leur vœu est exaucé et que dans les jours à venir, l’Energie du Mali installera les équipements à cet effet. Aussi, la construction d’une route tant souhaité. A ce sujet, il a précisé que l’avis d’appel d’offre est déjà lancé. Aux jeunes de la commune de Guegneka, il a recommandé la cohésion et l’entente gage de tout développement. Diarrassouba s’est engagé à équiper la maison des jeunes de la commune, avant de promettre de pérenniser ce concours. Dans l’après midi, c’est une belle brochette de ministres et de collègues députés de Diarrassouba qui ont pris d’assaut le stade municipal de Guegneka. Personne ne voulait se faire raconté cette finale portant le nom du 1er questeur de l’Assemblée nationale. Cette coupe qui est à sa deuxième édition a opposé, le Stade malien de Guegneka à l’AS Balla Camara. Si la première mi-temps, les attaquants des deux équipes sont restés muets, la seconde période a été plus prolifique pour l’AS Balla Camara. Son attaquant, Sadio Tangara trouva le chemin des filets dès la troisième minute de la seconde partie. Dix minutes plus tard, l’AS Balla Camara revient à la charge avec un second but fastidieux signé Bassidiki Touré. Ce score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Ainsi, As Balla Camara s’adjuge le trophée et empoche 350 000 FCFA contre 250 000 FCFA pour le State malien et 150 000 FCFA. Vivement la prochaine édition. Harber MAIGA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here